Tours

A 9 ans, Clémence a écrit un roman pendant le confinement

L’intrigue se déroule dans le quartier Velpeau.

Il y a des enfants créatifs à l’Est de Tours. Après le podcast de Suzanne – 7 ans – voici le petit livre de Clémence. Elle a presque 9 ans et elle a profité du confinement pour écrire une histoire inspirée de son quotidien pendant ces deux derniers mois.

« Clémence qui aura 9 ans fin juillet a participé à un concours de dessins organisé par la boulangerie La Petite Marquise rue de la Fuye. Durant cette même période, elle a commencé à aller acheter le pain seule. Elle n'a pas gagné ce concours mais au cours d'une de ses marches solitaires, elle a imaginé une histoire dans laquelle elle parvenait à s'attribuer le gain d'une autre » nous écrit son papa, Christophe Pessoa.

Pour récompenser leur fille (qui a deux petits frères), ses parents ont imprimé le texte agrémenté de dessins. L’élève de CE2 à l’école François Rabelais a même prévu une séance de dédicaces de Mystère à La Petite Marquise le 6 juin (tout en respectant les gestes barrières). Voici un extrait, qui fait écho à la crise du coronavirus :

« La Petite Marquise, réputée comme l’une des meilleures boulangeries de la ville de Tours située près de la Place Velpeau invite depuis une semaine tous les enfants du quartier à participer au concours du plus beau dessin à l’occasion de Pâques. Le gagnant remportera un gigantesque échiquier en chocolat, le plateau et toutes les figurines. La famille Dujardin fait partie des clients habituels de la boulangerie et la petite Charlotte, fille aînée des Dujardin, désire plus que tout y participer.

Charlotte Dujardin a 9 ans, depuis un mois, elle est en vacances forcées en raison de la saleté de virus qui s’est abattu sur la planète. L’école à la maison, très peu pour elle. Son imagination débordante laisse peu de place à la rigueur imposée par les consignes de ses professeurs. Ce concours tombe à pic. Elle s’empresse de réaliser sa plus belle œuvre. En noir et blanc, elle n’aime pas le coloriage. »