Tours

SNCF et cars Rémi : quel plan pour la reprise des transports en Centre-Val de Loire ?

Les masques seront obligatoires, tout comme la réservation dans certains trains.

Le déconfinement doit débuter lundi 11 mai, ce qui devrait signifier plus de monde qui doit se déplacer pour le travail donc une affluence supplémentaire dans les transports en commun. Pour Tours Métropole, on ignore encore le plan de Fil Bleu (l’entreprise Keolis devrait le publier dans le courant du week-end). En revanche la région Centre-Val de Loire vient de fournir le détail de l’organisation de ses transports jusqu’à la fin du mois.

Dans les prochains jours, la SNCF va considérablement augmenter le nombre de trains quotidiens sur le réseau Rémi et Rémi Express : 200 du lundi au vendredi contre une quarantaine aujourd’hui, soit 50% du trafic habituel. « Toutes les lignes de la région seront ouvertes » assure le vice-président en charge des transports Philippe Fournié, sauf la ligne Bourges-Montluçon qui s’arrêtera aux frontières du Cher faute d’accord avec les voisins d’Auvergne-Rhône Alpes.

En détail : 25% de trains sur Tours-Châteaudun, 33% sur Tours-Loches, 40% sur Tours-Paris Austerlitz 2 trains sur 3 vers Poitiers, 50% vers Chinon, Orléans, Saumur, Vierzon et Le Mans. Le trafic détaillé est disponible sur www.remi-centrevaldeloire.fr ou www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire

En revanche seuls 50% des sièges seront disponibles dans les rames. Pour éviter une surcharge, le tarif 1ère classe sera supprimé et les abonnés devront réserver à l’avance leur trajet dans une soixantaine de trains programmés aux heures de pointe, notamment le Loches-Tours de 7h17 et 9 trains de l'axe Orléans-Tours (+ 2 trains Paris Austerlitz-Tours, 1 dans l'autre sens), 1 train Tours-Nevers et 4 sur l'axe Tours-Poitiers. Ça se fera par Internet ou mobile sur les sites et application de la SNCF. Une opération à mener tous les jours, pour l’aller et le retour, au maximum 3 jours avant le départ.

Pour les personnes non connectées l’opération pourra se faire aux guichets : ils rouvriront progressivement dès lundi 11 mai. Quant aux voyageurs dépourvus d’abonnement, ils devront également réserver pour un train en particulier : « Les billets ouverts ne seront plus proposés » précise le directeur régional de la SNCF Stéphane Coursier qui confirme que les prix resteront inchangés. Si nécessaire, les trains les plus fréquentés seront rallongés voire doublés pour transporter tout le monde. Ce dispositif devrait perdurer jusqu’au 31 mai avant une montée en puissance pendant le mois de juin (80 voire 90% du trafic habituel).

Des adaptations au cas par cas

Conformément aux consignes nationales, le port du masque sera obligatoire et les contrôles renforcés sur les quais. Des contrôleurs seront également présents dans tous les trains. La région promet une adaptation régulière du dispositif, notamment grâce aux retours des associations de voyageurs avec qui elle en contact régulier sur Whatsapp.

Dans certaines gares vous trouverez des distributeurs de gel hydroalcoolique. Les trains seront désinfectés très régulièrement (au moins une fois par jour) et certaines portes internes verrouillées en position ouvertes pour ne pas avoir à les manipuler. Des marquages au sol et sur les sièges sont prévus pour respecter la distanciation sociale. Pas de vélo autorisé aux heures de pointe dans un premier temps.

Dans les cars Rémi, le port du masque sera obligatoire à partir de 10 ans et les chauffeurs auront aussi le leur. La montée par l’avant devrait rester interdite dans un premier temps. Le nombre de véhicules en circulation devrait lui augmenter rapidement pour atteindre un niveau quasi normal : « Si besoin on ajouter de l’offre pour répondre à la demande » assure Philippe Fournié. 2-3 lignes sont potentiellement concernées. Enfin pour les transports scolaires, les 2 000 lignes régionales vont reprendre en fonction de la réouverture des établissements scolaires. Là-aussi, « nous aurons des cars de renfort en cas de difficulté » promet l’élu du Centre-Val de Loire. Les parents seront prévenus par SMS au moindre changement.