Tours

[En vitrine] Les fans de café vont adorer ce nouveau projet dans le Vieux-Tours

Ouverture prévue peu après le confinement.

[En vitrine] est la rubrique d’Info Tours dédiée à l’actualité commerciale en Indre-et-Loire.

 -----------------

Si vous connaissez le secteur de la Rue du Grand Marché vous avez sans doute repéré El Cafecito. Ce coffee shop à l’accent guatémaltèque existe depuis 4 ans, et on y déguste des breuvages en provenance directe d’Amérique latine, à accompagner de cookies et cheescakes qui méritent à eux seuls le déplacement. A la tête du lieu : la pétillante Karla (qui a d’ailleurs organisé un système de goûters à emporter pour la période du confinement). Son histoire du moment est assez cocasse puisqu’au moment de la fermeture des commerces non essentiels et des premiers grands discours d’Emmanuel Macron elle était à des milliers de kilomètres du Vieux-Tours, en train de préparer un nouveau projet.

Karla se trouvait au Guatemala, en train de parfaire sa formation en café. « Je suis partie mi-février. Là-bas il y avait peu de cas mais le pays a pris des mesures de confinement en même temps que la France. Je suis rentrée grâce à l’ambassade le 31 mars : c’était la première fois que je faisais un vol direct jusqu’à Paris, d’habitude ça n’existe pas ! » Après deux semaines en quarantaine à la maison, elle s’est remise au travail. Faute de pouvoir ouvrir le coffee shop qui fait travailler 4 personnes, la barista s’active dans le bâtiment d’à côté, qu’elle rejoint en traversant la Rue Eugène Sue.

La torréfaction, un processus rapide « mais très technique »

Il y a encore quelques mois, le local abritait un disquaire. Bientôt on pourra y acheter du café torréfié sur place et suivre des ateliers autour de la précieuse plante. Une fois les travaux terminés, Karla y ouvrira une brûlerie. « El Cafecito est un lieu de vie. Le Guatemala est au cœur de la décoration, de la nourriture, du café… Mais le café n’y a pas le rôle central » explique-t-elle pour justifier ce nouveau défi, par ailleurs motivé par la volonté de maîtriser de bout en bout son approvisionnement. « Tous mes cafés viennent du Guatemala et je travaille avec un petit importateur mais avant moi il y a la plantation, la torréfaction… Je suis au bout de la chaîne, je ne choisis rien. »

Partant du principe que le café « c’est assez riche, comme le vin », Karla entend proposer à la vente comme à la dégustation un produit qui colle à sa personnalité et à sa façon de travailler. D’où ce voyage de l’autre côté de l’Atlantique pour une formation intensive dans les plantations, et auprès des torréfacteurs pour maîtriser la pratique. « Le processus dure une dizaine de minutes mais c’est vraiment technique. Tout se joue sur la température, l’air… »

Des ateliers pour apprendre à préparer le café

Des torréfacteurs, on en trouve déjà en Touraine, dont les institutions Maison Gramm de Tours et Il Barista à Montlouis (sans oublier Charles de la Caf’tière dont la boutique Place de la Résistance a récemment fermé). La brûlerie d’El Cafecito se donne pour objectif de proposer un univers, dans l’esprit de ce qu’on trouve en masse à Paris ou au Québec depuis déjà plusieurs années. Dans le magasin, Karla a prévu une grande table fabriquée sur-mesure et localement. Les machines seront au fond, et les cafés contre les murs. « Ce que j’imagine c’est une sorte de voyage, une découverte de l’univers du café, comme un laboratoire. L’atelier de torréfaction sera ouvert au public avec des cours et des ateliers. On pourra déguster sur place ou emporter le café chez soi. »

En se rendant à la brûlerie, on pourra par exemple apprendre à maîtriser les différents modes de préparation du café (aeropress, filtre, piston…) et découvrir différents terroirs, différentes qualités pour tous les prix. « Je travaille par exemple avec une femme salvadorienne de Vouvray dont le fils a des plantations là-bas et je suis en lien avec des fermes colombiennes, brésiliennes… Certains de ces cafés seront bio » poursuit la commerçante tourangelle qui encourage les circuits courts. Ouverture prévue dans quelques semaines…