Tours

Coronavirus en Touraine : découvrez les marchés maintenus et ceux qui sont interdits

Suite aux dernières dérogations de la préfecture.

Pendant le confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus, la règle c'est l'interdiction des marchés... mais leur maintien reste possible sur dérogation des préfectures.

Bref, en théorie tous les marchés d’Indre-et-Loire sont interdits mais les villes qui le souhaitent peuvent demander une autorisation spéciale. Une cinquantaine de maires ont fait la démarche auprès de la préfecture. Quand leur requête est validée, les stands doivent s’installer avec des mesures de précaution (points de vente espacés, protection des étals, interdiction de toucher les aliments, écart d’1m entre chaque client dans les files d’attente).

Alors où peut-on encore faire ses courses au plus près des producteurs ? Où est-ce que ce n’est plus possible ? Nous vous répondons dans cet article en fonction des informations qui remontent jusqu’à nous. Rappelons que seuls les stands alimentaires sont autorisés, qu’il faut venir faire ses courses en solitaire et avec son attestation de déplacement dérogatoire remplie, datée, signée.

Les villes où les marchés sont autorisés :Ballan-Miré (le vendredi), Bourgueil (le mardi), Chambray-lès-Tours (le dimanche), Château-la-Vallière (le lundi), Château-Renault (le samedi et le mardi avec moins de 5 stands), Chinon (le jeudi), Descartes (le dimanche), Esvres (le samedi), Fondettes (le dimanche), Joué-lès-Tours (le mercredi au centre, le samedi à la vallée Violette), Langeais (le dimanche), La Riche (le samedi), Ligueil (le lundi), Loches (mercredi et samedi), Luynes (le samedi), Monnaie (le samedi), Montbazon (le mardi), Montlouis-sur-Loire (le jeudi), Monts (le samedi), Preuilly-sur-Claise (le jeudi), Richelieu (le vendredi), Saint-Avertin (le mercredi), Saint-Cyr-sur-Loire (le vendredi), Saint-Paterne-Racan (le jeudi), Saint-Pierre-des-Corps (mardi et vendredi Bd des Déportés), Sainte-Maure-de-Touraine (le vendredi) Tours (Strasbourg et Beffroi le jeudi, Coty, Beaujardin et les Fontaines le samedi, Velpeau le dimanche, les Halles le mercredi, Saint-Paul le mardi et le vendredi, Moncseil a été autorisé le vendredi), Veigné (le vendredi), Vernou-sur-Brenne (le jeudi) et Vouvray (le vendredi).

A Amboise le marché pourrait rouvrir le 15 mai si la préfecture est d'accord, avec une affluence limitée et contrôlée pour que les clients ne se croisent pas. Le marché serait également réorganisé sur deux allées au lieu de quatre et l'emplacement des stands réorganisé voir réduit.

A Tours, le marché des Halles (samedi) ne peut plus se tenir tout comme le marché Rabelais du dimanche. Les petits marchés sont en revanche assurés (Heurteloup et Paul Bert le mardi, Les Fontaines le mercredi, les Rives du Cher et Blanqui le vendredi, Le Maine dimanche).

La préfecture précise que les regroupements de moins de 5 commerçants ambulants ne sont pas considérés comme des marchés. Ils peuvent donc se poursuivre dans toutes les communes concernées. Saint-Pierre-des-Corps va ainsi pouvoir maintenir un petit marché le samedi Place Thorez.