Tours

4 marques de mode tourangelles à découvrir pendant le confinement

Avec différents styles.

Les magasins de fringues sont fermés mais la mode reste en activité pendant le confinement. La preuve avec une petite sélection – non exhaustive – de marques d’ici en pleine activité en ce moment.

 

1 – Loirpel Apparels, la dernière-née

Une marque inspirée de l’univers rap-r’n’b-hip hop, lancée par un jeune de 25 ans. « Mon idée a germé en août 2019 » raconte Kévin qui dessine différents visuels imprimés sur des vêtements en coton bio, ou coton « haute qualité ». Des t-shirts, polos, sweats dont les finitions sont parfois assurées en France et la confection « dans des usines où les salaires sont plus élevés que la moyenne » assure le créateur. Le style est pensé pour les amoureux du Val de Loire, mais pas exclusivement. Pour l’instant toutes les ventes se font en ligne, un partenariat est à l’étude avec les Galeries Lafayette avec le projet de reverser une partie des bénéfices au profit d’une association qui agit pour les abeilles. Une collection 100% made in France est également en réflexion.

 

2 – SKRB joue sur le 100% français

Créée en 2018, la marque de Tom Guignard, la vingtaine, met en avant la création hexagonale et la sobriété de vêtements où l’on découvre son logo ou des personnages iconiques. L’ensemble emprunte beaucoup aux codes du sporstwear, avec une Black Collection lancée dernièrement tout en noir et blanc.

 

3 – Mardi Matin, tout en fraîcheur

Une jeune marque créée par deux femmes (Morgane Delahousse et Mana Malassinet) et apparue il y a quelques mois seulement. Esprit décalé, tissus colorés, fabrication en série limitée (au Portugal). Les nouveautés sont fréquentes, avec des notes d’humour quant aux slogans (Au Poil Chantal et Nickel Michel, par exemple). Et quelques modèles unisexe, une des grandes tendances du moment.

 

4 – Wazashirt change de braquet

Spécialisée dans la confection de pochettes colorées pour pimper ses t-shirts, la marque de Thomas Dargaisse a bifurqué depuis quelques semaines sur la confection de masques de protection en tissu pour répondre à la demande actuelle, toujours avec un certain style pop. Mais pas question d’abandonner les pockets qui devraient arriver cet été en boutiques physiques.