Tours

[Face à face] Inquiétudes sur la fermeture d’une classe à Tours Nord

Les parents d’élèves s’inquiètent… la mairie aussi.

[Face à face] c’est la rubrique d’Info Tours qui vous permet de découvrir en un seul article plusieurs points de vue autour d’un même sujet d’actualité.

 ----------------

En ce moment quand on parle d’éducation, on évoque surtout le scénario de reprise des cours à partir du 11 mai, au début du déconfinement. Mais le printemps c’est aussi le moment où on élabore la carte scolaire. Nous vous en avons parlé sur Info Tours, l’inspection d’académie d’Indre-et-Loire a rendu ses premiers arbitrages comprenant, notamment, la fermeture d’une classe pour l’école élémentaire Jean de la Fontaine à Tours Nord, à proximité immédiate du quartier Monconseil. Une école qui va subir de gros travaux avec la démolition de la maternelle puis sa reconstruction d’ici 2023.

Dans un courrier adressé à la mairie, un collectif de parents d’élèves s’inquiète de cette décision :

« Cette décision, n’ayant nullement fait l’objet d’information préalable auprès de l’équipe enseignante ni des parents, a été prise par l’inspection académique pour répondre à une demande de vos services pour réquisitionner une salle de classe dans le but de stocker du matériel. Au-delà de nous paraître totalement   incohérente, tout ceci semble aller à l’encontre des inquiétudes formulées depuis plusieurs années par les directrices des 2 écoles (maternelle et élémentaire) ainsi que des parents cette fermeture se révèle être extrêmement préjudiciable pour nos enfants aux vues des nuisances que cette décision implique pour eux.

Le secteur est en plein essor démographique. Nous ne sommes pas rassurés de savoir nos enfants à la rentrée prochaine, dans des classes surchargées avec des doubles voir des triples niveaux. A ce jour, les effectifs enregistrés par la directrice sont de 194 élèves et nous ne sommes qu’en avril. Au problème sanitaire qui ne sera certainement pas réglé d’ici là, s’ajoute celui des conditions de travail, aussi bien pour les élèves que l’équipe éducative pour lesquelles les conditions d’enseignement seront fortement dégradées. »

Contactée par Info Tours, l’adjointe au maire en charge de l’éducation Cécile Chevillard donne des explications. Elle évoque une décision justifiée par le chantier de reconstruction de l’établissement : « La restauration scolaire et l’accueil périscolaire va se faire sur la partie élémentaire au rez-de-chaussée, et dans une salle de classe. Et comme nous allons ouvrir une nouvelle classe en maternelle en septembre la fermeture d’une classe en élémentaire c’était la seule solution. » Elle dément au passage l'idée que la classe supprimée servirait à stocker du matériel, y compris du matériel de chantier. C'est uniquement pour accueillir la restauration scolaire et le périscolaire pendant les travaux.

L’élue reconnait que cette décision est très loin d’être idéale. Actuellement l’école maternelle compte 3 classes, elle en aura donc 4 dans quelques mois. Il y a 8 classes en élémentaire, peut-être 7 en septembre. Peut-être car la ville chercherait une solution de repli :

« Je suis bien consciente que cette fermeture ce n’est pas terrible. Aujourd’hui nous sommes à moins de 30 élèves par classe et on friserait ce seuil si la décision est maintenue. Il faut qu’on trouve une solution On réfléchit, peut-être à mettre en place un préfabriqué mais il faut trouver un emplacement alors que le chantier va déjà prendre beaucoup de place et qu’il sera confiné à cause de la présence d’amiante. »

La mairie pourrait – par exemple – se tourner vers le collège Ronsard voisin pour l’accueil de cette 8e classe. Une nouvelle réunion avec les services de l’éducation nationale aura lieu ce mercredi 29 avril. A noter qu’à la rentrée, une nouvelle classe doit ouvrir à l’école Simone Veil des Deux-Lions. La ville poursuit également son travail pour élaborer une carte scolaire – c’est l’une des dernières grandes villes qui n’en a pas. Après les Deux-Lions, c’est le quartier Rabelais qui sera bientôt concerné par ce dispositif.