Tours

Confinement en Touraine : comment organiser des visites pour les personnes âgées ?

En EHPAD ou en résidence séniors.

Dimanche après-midi la conférence de presse du 1er ministre et du ministre de la santé a duré deux bonnes heures. On n’a pratiquement rien appris… Enfin, si : désormais le gouvernement autorise les visites dans les maisons de retraite, mais avec la mise en place d’un dispositif sanitaire strict, avec deux personnes par famille maximum, et sous la responsabilité des directions d’établissements. Bref, chaque site est libre d’organiser – ou non – un protocole pour les familles des résidents.

La ville de Joué-lès-Tours n’a pas traîné et autorise dès ce mardi 10h les personnes présentes dans ses deux résidences séniors à accueillir des proches, moyennant la prise de rendez-vous en amont par téléphone auprès des établissements. Les menuisiers de la commune ont aménagé une salle de rencontre avec table, chaises et parois pour éviter tout risque de contamination (photo de Une). Car si le contact visuel est autorisé, le ministre de la santé a bien insisté : pas question de se toucher pour ne pas encourager la diffusion du coronavirus.

Cette perspective de voir du monde de l’extérieur était très attendue par des personnes âgées confinées depuis de longues semaines. Les familles ont également hâte de prendre des nouvelles de leurs proches autrement que par téléphone ou par visio avec le filtre d’un écran. Néanmoins, tout ne pourra pas se faire aussi rapidement qu’à Joué.

Au CHU de Tours, on nous indique que l’EHPAD de l’Ermitage est en train de travailler à la meilleure façon d’organiser des rencontres. A Tours, la ville « a engagé une réflexion » explique la présidente du CCAS Marion Nicolay-Cabanne. Mais la première adjointe de la mairie précise que les choses ne seront pas prêtes cette semaine :« Le gouvernement a fait cette annonce sans nous prévenir avant. » Les services vont étudier les possibilités dans les 4 établissements de la commune, et les contraintes engendrées par la situation (comme la désinfection systématique des lieux après chaque rendez-vous ou la mise à disposition de masques voire de surblouses pour des visites de personnes alitées).

On devrait en savoir plus d’ici la fin du mois. En attendant la prise de nouvelles à distance reste la règle avec un appel par Skype hebdomadaire garanti dans les EHPAD de la ville de Tours. Pour les autres établissements du département, le mieux est de les contacter pour connaître leurs conditions.