Tours

[Questions conf #11] "Pour rassembler le foyer et éviter le divorce, écoutez Eels"

On prend des nouvelles de l'auteure Olivia N'Ganga.

A situation exceptionnelle, rubrique exceptionnelle : pendant toute la durée du confinement, Info Tours vous propose de répondre à un questionnaire spécial "Je reste chez moi". Aujourd'hui voici le témoignage de l'auteure et réalisatrice tourangelle Olivia N'Ganga. Vous voulez aussi raconter votre confinement ? Ecrivez-nous : [email protected]

----------------

Que voyez-vous depuis la fenêtre ? J'ai beaucoup de chance, lorsque je regarde par la fenêtre, j'ai une vue sur mon jardin, les fleurs, les animaux qui reviennent en ce moment car il n'y a aucune voiture qui passe et mon chat qui gambade dans l'herbe. Le plus beau tableau à mon goût !

Avez-vous organisé une routine au quotidien ? J'ai décidé de profiter de ce temps illimité pour faire tout ce que je n'ai pas le temps de faire mais d'une manière beaucoup plus zen. Je commence ma journée par une barre de danse classique d'une heure environ car ma vie sans danse ce n'est pas envisageable. Je pratique la danse depuis que j'ai 6 ans. J'opte donc pour un réveil du corps en douceur et en profondeur, puis je vais écrire, car c'est mon travail. Au début du confinement, j'ai terminé des scenarii que j'avais commencé et puis ensuite j'ai décidé d'écrire encore et encore. Ecrire des histoires que j'avais en tête mais que je n'avais pas encore couché sur papier. J'attendais cet été pour m'y mettre car les journées sont intenses et longues en période hors confinement entre l'écriture, les tournages, les montages des films, la danse et ma vie privée. Alors, j'ai décidé de ne pas remettre au lendemain les choses que je peux faire aujourd'hui. J'ai définitivement banni la procrastination de mon vocabulaire pour le moment.

Vous sortez combien de fois par semaine et pour faire quoi ? Je sors 1 fois par semaine pour faire mes courses de première nécessité. Je suis en mode ermite sinon.

Sport ou pas sport pendant le confinement ? Sport obligatoire évidement. J'ai besoin de me dépenser tous les jours pour être bien dans mon corps et dans mon esprit. Confinement ou pas d'ailleurs. Toute l'année, j'ai une pratique du sport régulière. Je danse tous les jours et je vais aussi à la salle de sport (2 fois minimum par semaine) en parallèle de mon activité professionnelle.

Comment voyez-vous l'avenir après le confinement ? Je suis une grande utopiste, alors j'ai envie de croire en un avenir plus serein, plus solidaire et surtout plus porté sur l'environnement. De mon côté, il y aura un après confinement c'est certain. Pour moi, cette situation est l'occasion de se remettre en question et de vivre autrement. J'espère que la majorité des gens pensera comme cela.
 
La vie d'avant c'est fini ou ça peut recommencer ? Comme je le disais avant, il faut réellement changer nos mentalités et faire en sorte de se questionner sur notre façon de consommer et de vivre. J'ai envie de croire que la vie d'avant ne recommencera pas de la même manière et que l'expérience de nos erreurs nous servira à grandir et à évoluer dans le bon sens. Malheureusement, en toute objectivité, j'ai bien peur que nos mauvaises habitudes reviennent à grands pas. Si nous ne nous remettons pas en question individuellement, il ne pourra pas y avoir de changement. Et nous répartirons dans la même dynamique ce qui est dommageable pour l'avenir.

Une envie particulière après ce confinement ? Continuer à écrire et à réaliser des films pour parler des choses qui me tiennent à coeur. J'ai plusieurs projets dans ma besace et je compte bien tous les faire vivre même celui qui se passe au pôle nord :-)

Covid-19 c'est moche. Quel autre nom on pourrait donner à ce coronavirus ? Le Covid-19 c'est très moche je suis d'accord et en plus de cela, ça fait très peur. Je pense qu'on pourrait juste l'appeler "Corona", non ?

Le plat qui remonte le moral en confinement ? Un petit maffé de poulet ! C'est vraiment pas mal pour remonter le moral.

La recette super simple à réaliser si on ne veut pas ressortir faire des courses ? Des macaronis au fromage...plus besoin de sortir de sa tanière !

Sur une échelle de 1 à 10, à quel point vos voisins sont insupportables ? Je dirais 0 car mes voisins sont trop adorables et très calmes donc franchement je n'ai vraiment rien à dire.

Un livre à lire pendant cette période ? Je pense qu'un conte philosophique peut nous faire le plus grand bien en cette période...Je dirais "Le petit prince".

Un 2e livre à lire parce qu'on a vraiment le temps ? Je conseillerai Amours Solitaires de Morgan Ortin. Il y a deux tomes et ça parle d'amour. C'est léger et très original car le récit est construit uniquement de sms de milliers de personnes anonymes. L'auteure a décidé de compiler ces messages pour raconter une magnifique histoire d'amour 2.0...et franchement c'est très réussi.

Un disque à écouter pour garder le moral ? Si vous voulez avoir le smile, je vous conseille d'écouter Ultravomit...c'est du métal et c'est hors norme. En revanche, ce son est interdit au moins de 15 ans