Tours

[Questions conf #10] "Je vis avec 50 plantes et j'ai réinstallé de vieux jeux PC'

On prend des nouvelles de Thomas Giovani des Ilots Electroniques.

A situation exceptionnelle, rubrique exceptionnelle : pendant toute la durée du confinement, Info Tours vous propose de répondre à un questionnaire spécial "Je reste chez moi". Aujourd'hui voici le témoignage de Thomas Giovani, co-fondateur des Ilots Electroniques (des fêtes électro dans les parcs tourangeaux). Vous voulez aussi raconter votre confinement ? Ecrivez-nous : [email protected]

----------------

Tu vois quoi depuis ta fenêtre ? J'ai de la chance, j'ai vue sur de beaux immeubles typiques des années 60 ou sur la Tour Charlemagne, Basilique Saint-Martin, Cathédrale Saint-Gatien, la Tour de l'Horloge et le sommet de l'Hôtel-de-Ville. Alors oui bien évidemment ils sont loin, mais on s'évade facilement.

Y'a du monde en confinement avec toi ? Je suis en confinement avec ma copine qui est artiste plasticienne, notre gros chat Marvin et à peu près 50 plantes. L'appartement est plein de soleil, le paradis des ficus.

Est-ce que tu t'es organisé une petite routine de confinement ? Je me lève encore tôt, avec le réveil. Je me prépare une grosse cafetière piston de chez Maison Gramm (torréfacteur avenue de Grammont encore ouvert) et je travaille un petit peu (suivi des actualités, je réponds à mes mails concernant les Îlots et je bosse sur d'autres projets). Ensuite je binge-watch pas mal de séries et j'ai réinstallé des vieux jeux sur PC. On cuisine énormément, on s'organise des apéros sur le balcon et voilà, c'est déjà pas mal comme routine.

Qu'est-ce que tu n'as jamais le temps de faire et que tu as enfin réussi à réaliser depuis le début du confinement ? Depuis le début d'année, moment où j'ai vendu mes parts dans le bar Les Dix Fûts, je prends enfin du temps pour moi. Cela fait quelques années que je sacrifie le repos alors je peux te dire qu'en ce moment c'est tout à fait plaisant. J'ai par exemple enfin le temps dans ma journée de me mettre devant énormément d'épisodes de séries et de finir des bandes dessinés. Impensable il y a encore quelques mois mais j'en avais tellement besoin.

Une image qui marque ce confinement d'après toi ? C'est pas une image mais plutôt un son. Le chant des oiseaux. Nous sommes dans une rue assez passante du centre-ville de Tours mais nous sommes constamment dans le silence, dérangés par le chant des oiseaux. Cela fait longtemps que je n'avais pas entendu la nature à Tours.

De quoi tu rêves à la fin du confinement ? De bières en terrasse, de plein de concerts et de moments conviviaux avec les copains. Je rêve de pleins d'Îlots aussi, mais c'est une déformation professionnelle.

Qui as-tu très envie de revoir en vrai après le confinement ? Après de nombreux apéros devant les concerts du festival Je Reste À La Maison, j'ai très très hâte de revoir des groupes sur scène pendant des festivals.

Un lieu où tu as très envie de retourner ? J'attends avec impatience les premières bières aux Dix Fûts rue Colbert et dans les bars des autres voisins-copains de la rue (El Pintxo, Le Spot).

Sur une échelle de 1 à 10, à quel point tes voisins sont insupportables ? Notre appartement est bien isolé. On n'entend quasi pas les jeunes enfants de nos voisins. Nous avons en face de chez nous une voisine qui affiche de petits dessins mignons sur son balcon.

Ce confinement est-il bon pour l'avenir de l'humanité ? J'espère que l'après marquera le grand retour d'un État au chevet de ses services publics et de ses citoyens les plus précaires. Que nous serons plus bienveillant avec nos voisins. Et plus localement, qu'on n'oubliera pas à quel point la ville est si belle quand on la respecte, en réduisant un peu plus la place de la voiture.

Le plat qui remonte le moral en confinement ? Des pâtes Carbonara maison. C'est gras, c'est bon, c'est un délice <3

C'est quoi ta meilleure recette de pâtes ? Un peu de viande hachée de chez Coolen aux Halles, des bonnes pâtes Italiennes, des petits légumes des Maraichères du Saugé à La Riche et hop, vous avez les meilleures Pasta Bolognaise de votre vie.

Une bière à boire en confinement (avec modération) ? Pas évident de boire des bonnes bières pendant le confinement : heureusement les copains de La P'tite Maiz' proposent des livraisons. Buvez local, buvez Miss Under Stout !

Un livre à lire pendant cette période ? Ce n'est pas un livre mais le magazine Trax (actualités des musiques électroniques) propose en ce moment plus de 60 numéros en consultation gratuite sur son site. Entre enquêtes passionnantes, chroniques de disques, interviews improbables... tout les ingrédients pour un confinement réussi !

Un disque à écouter pour garder le moral ? Je découvre un peu tardivement la radio FIP (diffusée sur le net) qui propose une playlist très éclectique et assez jouissive. Sinon si je sélectionne un seul disque c'est l'album Bottle It In de Kurt Vile, un truc très cow-boy qui emmène loin.

Le film mythique qu'il faut absolument revoir ?Control de Anton Corbijn, film-clip en noir & blanc sur la vie de Ian Curtis de Joy Division. Toujours passionnant.

La série à regarder d'un seul coup ? Nous sommes complètement accro à Brooklyn-Nine-Nine, série très fun sur le quotidien d'un poste de police à Brooklyn. 7 saisons légères qui se regardent bien trop rapidement...

Une vidéo YouTube à partager ? Le journal de confinement de Pierre-Emmanuel Barré est un des moments que je préfère dans ma journée. En 2min, il te remonte le moral comme pas deux avec ses mises en scènes loufoques sur son confinement à la campagne tout en envoyant des piques plus qu'appréciable au gouvernement.

Un pari sur la date de fin du confinement ? Joker, disons entre aujourd'hui et la fin du monde.

Envie de nous dire quelque chose pour conclure ? Vivement le retour des Îlots, je suis en manque de portage de barrières <3