Tours

Coronavirus en Touraine : ce qu'il faut savoir mercredi 15 avril

59 décès. 400 verbalisations en trois jours. Des visières de sécurité pour les policiers. Réouverture du marché des Halles.

Parce que les règles évoluent régulièrement, parce que vous avez besoin d’une info fiable et vérifiée, chaque matin Info Tours publie un point complet sur le coronavirus et ses conséquences en Indre-et-Loire. Certains paragraphes se ressemblent mais cet article est mis à jour au quotidien. Les éléments les plus importants ou les plus récents figurent en gras et en gros. Vous trouverez également de nombreux liens vers d’autres articles de notre site afin d’aller plus loin. N’hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions ([email protected]). Vous pouvez également cliquer ici pour lire tous nos articles sur le coronavirus.

 ----------------------

Le point sur la situation :

Voici les derniers chiffres communiqués par Santé Publique France :

  • 38 personnes décédées à l’hôpital en Indre-et-Loire (+2), 227 en Centre-Val de Loire (+13). En France, 15 729 morts dont 10 129 à l'hôpital (+559)
  • 50 malades en réanimation en Touraine (-7 en 24h), 189 dans la région (-8), 6 730 en France
  • 21 personnes décédées dans les établissements médico-sociaux d’Indre-et-Loire (EHPAD) 6 de plus en 24h, 188 dans la région. On compte 1 457 malades dans les 6 départements du Centre-Val de Loire
  • 3 606 cas confirmés de Covid-19 après test dans la région
  • 115 personnes sorties de l’hôpital et guéries du coronavirus en Touraine, 629 dans la région, 28 805 en France

Si vous êtes malade, il faut d’abord contacter votre médecin traitant, ou n’importe quel médecin généraliste près de chez vous. Si une consultation est nécessaire, vous serez sans doute convié.e dans un centre médical réservé aux cas suspects de Covid-19. On en trouve 3 à Tours (SOS Médecins Rue de la Dolve près de Jean Jaurès, aux Fontaines à Tours Sud et au gymnase Choiseul à Tours Nord) mais aussi à Amboise, Saint-Avertin, Joué-lès-Tours, Saint-Pierre-des-Corps, Loches et Bourgueil. Vous pourrez uniquement y accéder sur rendez-vous.

Dans tous les cas, si vos symptômes s'aggravent, privilégiez l’appel au 15 (le SAMU). Si vous devez vous rendre aux urgences, un parcours dédié aux cas suspects de coronavirus a été mis en place et les personnes sans symptômes suivent un autre chemin, et sont suivies par d’autres médecins.

Gestion de crise :

Le CHU de Tours a créé une large unité dédiée au coronavirus avec une hausse de son nombre de lits de réanimation. C’est lui qui traite les cas les plus difficiles, majoritairement dans les locaux de Bretonneau. En deuxième ligne, les cliniques privées de Saint-Cyr-sur-Loire et Chambray-lès-Tours sont également mobilisées, puis les plus petits hôpitaux comme Chinon et Loches qui accueillent des patients sans gravité. Une trentaine de malades ont rejoint la Touraine depuis d’autres départements de la région ou l’Île-de-France.

Ce mercredi le CHU de Tours a prévu un nouveau point presse sur la situation dans ses services. Sa première grande communication depuis deux semaines.

Afin d’avoir un maximum de lits et de personnel disponibles pour soigner les malades « Covid+ » (selon le jargon médical), les soins non urgents sont reportés sur l’ensemble des hôpitaux et cliniques d’Indre-et-Loire. Les visites sont interdites sauf pour les papas autorisés en salle d’accouchement (mais pas après) ou un parent à la fois pour les enfants qui dorment à Clocheville.

Le CHU de Tours participe à plusieurs études scientifiques pour faire avancer la recherche sur ce nouveau coronavirus apparu fin 2019 en Chine :

  • Certains patients sont traités avec de l’hydroxychloroquine pour évaluer l’impact potentiel de cette molécule sur leur état de santé. 36 hôpitaux français sont impliqués dans cette expérience. Le traitement dure 9 jours et les premiers résultats pourraient être dévoilés mi-mai. Ce sont des personnes à risques mais dont l’état n’est pas grave qui sont concernés par ce protocole
  • Pour des personnes dont l’état est plus dégradé, le CHU collabore avec 11 autres hôpitaux afin de tester l’efficacité de l’hydrocortisone
  • Face au manque de test, un recueil des symptômes du Covid-19 est en cours afin de voir s’il est possible de détecter la maladie avec certitude sans prise de sang ni prélèvement nasal

Justement, les tests : ils sont pratiqués au CHU de Tours à Bretonneau ou par des laboratoires privés via des drives sur rendez-vous. Les résultats sont connus en 24h. Le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire a obtenu une autorisation du ministère de la santé pour que le Laboratoire de Touraine puisse analyser des tests. L’enjeu du moment : tester les résidents et le personnel EHPAD. Le Département et Tours Métropole ont également commandé des tests sanguins : plus de 8 000. Ils pourront notamment servir à connaître l’état de santé de leurs personnels dans le futur. 

Plus urgent que les tests, les protections au quotidien :

  • Certains soignants (à l’hôpital ou qui interviennent à domicile) disent manquer de masques, parfois FFP2 (les plus protecteurs), parfois même de masques chirurgicaux. Des distributions s’organisent, notamment via le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et la région Centre-Val de Loire (500 000 masques déjà livrés, 1,2 million en attente).
  • Pour pallier le manque de masques médicaux, des masques en tissu sont fabriqués un peu partout dans le département. Un collectif recensé les initiatives régionales via le groupe Facebook Les Couturières Masquées du Centre-Val de Loire.

Lundi soir le chef de l'Etat a annoncé que les professions qui seront exposées au grand public pourront être équipées de masques mais Emmanuel Macron n'a pas annoncé une obligation nationale de se couvrir le visage. Après La Riche, la ville de Joué-lès-Tours a annoncé la commande de 50 000 masques pour 160 000€ afin d'équiper tous ses habitants (38 000 personnes). On ne connait pas la date de livraison ni les modalités de distribution. A Saint-Pierre-des-Corps, des habitants volontaires sont venus récupérer le matériel nécessaire pour confectionner 520 masques.

Quant au département d'Indre-et-Loire, il prendra en charge 50% du coût des masques fournis par les communes. Exemple: une commune de 1 258 habitants achète 1 258 masques à 5€ TTC, c’est-à-dire 4,17€ hors taxes. Le Département financera la commune à hauteur de 2620,80€.

Concernant les EHPAD, plusieurs syndicats ont écrit à la préfète dénonçant des manques de personnel (une seule infirmière le week-end, pas de monde la nuit). Ils demandent à Corinne Orzechowski un état des lieux des moyens humains pour chaque établissement pour personnes âgées dépendantes et s'inquiète du risque accru de maltraitance.

La vie confinée :

Lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé un prolongement du confinement jusqu'au 11 mai. A cette date, les crèches, écoles, collèges et lycées devraient rouvrir progressivement en France mais pas les universités dont celle de Tours. Dans le supérieur, le gouvernement doit travailler à un aménagement des examens. Rappelons que dans les 4 prochaines semaines les règles ne changent pas : toute sortie doit être justifiée par une attestation de déplacement dérogatoire imprimée, recopiée sur papier libre ou remplie sur smartphone via le site du ministère de l’intérieur. Sans elle vous risquez une amende de 135€, 200€ à la première récidive, jusqu’à 6 mois de prison et 3 750€ d’amende pour plusieurs récidives.

Pendant le week-end de Pâques, la police tourangelle a contrôlé 1 789 personnes et dressé 119 PV. 5 167 personnes ont été contrôlées par les gendarmes donnant lieu à 269 verbalisations. 2 autres personne sont été verbalisées sans attestation par des agents de l'Office Français pour la Biodiversité. Et 3 autres ont reçu une amende parce qu'elles pêchaient au niveau du barrage de Larçay sur le Cher. Enfin, une centaine de délits routiers ont été relevés dont 38 grands excès de vitesse.

Dans la mesure du possible, il est recommandé de sortir en solitaire (mais un magasin n’a pas le droit de vous refuser l’entrée avec un enfant qui n’est pas en âge de rester à la maison et les promenades entre personnes confinées ensemble sont tolérées). Les aires de jeux, parcs publics, bords de cours d’eau ou terrains sportifs sont interdits d’accès sous peine d’amende. Idem pour les forêts et chemins de randonnée. Néanmoins on peut se rendre dans les jardins familiaux/les jardins ouvriers en solitaire et maximum 2h. Les personnes handicapées et celles qui les accompagnent peuvent également sortir plus d’1h et à plus d’1km de leur domicile lors de leurs promenades (contrairement aux autres qui doivent rester dans ce rayon d'1km).

Ce mardi, le Collectif Accueil Sans Frontières en Touraine a réclamé la régularisation de tous les migrants car ils sont vulnérables en cette période d'épidémie. Il veut aussi la fermeture des centres de rétention.

Au dernier pointage, plus de 6 000 entreprises d'Indre-et-Loire ont demandé une mise en place du chômage partiel ce qui concerne 53 000 personnes. Plus de 3 300 sociétés tourangelles ont déjà bénéficié du fonds de solidarité national. Les mesures de l'Etat pour le chômage partiel seront prolongées jusqu'à la fin du confinement avec de nouvelles mesures pour le secteur du tourisme, par exemple. Des aides seront versées aux familles modestes avec enfants et aux étudiants les plus précaires.

On a appris ce mardi que l'American Tours Festival, Avoine Zone Groove, le Festival des Horizons de Saint-Avertin ou les Années Joué de Joué-lès-Tours étaient annulés. Certains d'entre eux espèrent faire venir les artistes prévus en 2021. Aucard de Tours réfléchit à un report. Globalement, aucun grand rassemblement n'est autorisé avant le 15 juillet. Les billets déjà achetés sont remboursables.

Sinon, sachez que le concert de Jeanne Mas qui devait avoir lieu le 21 avril est reporté au 8 décembre au Grand Théâtre de Tours. Et si vous terminiez la lecture de cet article en musique ?

A partir de ce jeudi 16 avril, les adoptions d'animaux de compagnie seront de nouveau possible à la SPA de Luynes en prenant rendez-vous et avec une attestation spéciale. Il s'agit d'une décision nationale. Sinon, de multiples initiatives solidaires voient le jour en cette période de pandémie et nous en listons toute une sériedans cet article.

Dernières initiatives en date : celle de l'association de restaurateurs La Sauce qui va livrer jeudi 150 repas à Bretonneau, élaborés par des chefs comme Olivier Arlot (O&A à Tours) ou Henri Leclerc (La Maison des Halles) ou celle de l'Etoile Bleue de Saint-Cyr-sur-Loire dont on vous parle ici.

Vie pratique :

Tout commerce qui vend de l’alimentaire est autorisé à ouvrir, mais pas plus tard que 20h30 le soir. Certains ont changé leurs horaires habituels (fermeture le dimanche ou l’après-midi), d’autres limitent le nombre d’entrées simultanées. Il y a aussi les boutiques qui proposent la livraison exprès pendant le confinement et elles sont répertoriéessur le site de la CCI Touraineou sur ceux des mairies (Tours, Joué, Loches, Montlouis…). A Amboise c’est la mairie qui organise directement un système de livraison. Autres commerces autorisés : plans de légumes, tabac, restauration en livraison ou à emporter, pharmacies...

Pour éviter les files d'attente, le centre commercial des Atlantes à Saint-Pierre-des-Corps a publié les créneaux horaires avec le moins de monde. Il y a le début de matinée (8h30-10h), le début d'après-midi (13h-14h) et le début de soirée (18h-19h). Astuce à noter pour éviter la queue !

Quelques marchés restent autorisés s'ils accueillent moins de 5 commerçants ou s'ils ont obtenu une dérogation de la préfecture. Certains agriculteurs ont été autorisés à vendre leurs produits devant des grandes surfaces à Tours (La Petite Arche), Vouvray ou Chaveignes. Nous vous détaillons les mesures en vigueur pour les marchés dans cet article, nous vous proposons aussi une liste de magasins ou exploitations agricoles disponibles pour vendre des produits locaux, parfois en livraison.

Le marché des Halles reprend du service ce mercredi à Tours. Mais uniquement le mercredi et avec le respect des gestes barrières (plus d'espace entre les stands, paiement par carte sans contact privilégie, les clients ne touchent pas les légumes...).

 -------------------

Le point transports :

  • Service minimum pour les cars Rémi en Touraine et les bus Fil Bleu pour Tours Métropole. En semaine comptez un tram toutes les 20 minutes à Tours et Joué
  • Environ 10% des trains circulent, pas de TGV vers Paris Montparnasse mais des Intercités vers Austerlitz

Les abonnements du mois d’avril ne seront pas facturés mais restent valables. Le réseau Rémi est gratuit pour les soignants, étudiants de santé, pompiers ou policiers dans le cadre de leurs déplacements professionnels. 

Le stationnement n’est pas payant en centre-ville à Tours, pareil à Saint-Pierre-des-Corps. et le groupe Indigo annonce la gratuité de ses parkings pour les soignants à Tours (par exemple celui situé à la gare près du Vinci).

 -------------------

Les commissariats de Tours-Marceau et Joué-lès-Tours restent ouverts mais les plaintes par Internet sont encouragées. Les gendarmeries peuvent recevoir sur rendez-vous avec des vitres en plexiglas sur les bureaux pour éviter les contaminations. Le tribunal ne gère que les audiences urgentes (récidives de sorties sans attestation, violences…).

Le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire a annoncé mardi la mise à disposition de 1 000 visières de protection pour les policiers et gendarmes du département, donc pour les protéger lors des contrôles. Le CD37 s'est associé avec Azaytech pour coordonner ce programme.

Les déchets : dans l'agglo de Tours la poubelle bleue reste collectée une fois par semaine dans les 22 communes, une fois tous les 15 jours pour les bacs jaunes. Les jours de collecte sont dispoibles sur www.tours-metropole.fr. Pour cette semaine de Pâques, les passages d'éboueurs sont décalés d'un jour et s'achèveront samedi. Partout dans le département, les collectes d’encombrants sont suspendues et les déchèteries fermées. Si vous jetez des masques ou du matériel médical il est demandé de les enfermer dans un sac indépendant et de les garder 24h avant de les mettre à la poubelle.

Comptez une trentaine de bureaux de poste ouverts en Touraine dont celui de Chambray-lès-Tours qui reprend du service ce mercredi mais certaines demandes ne pourront pas être satisfaites selon vos besoins (vente de timbres, par exemple). Infos et horaires sur le site de l’entreprise. La distribution du courrier est garantie jusqu'à vendredi.

Certains centres de loisirs ouvrent pour accueillir les enfants des personnels de santé, des forces de l’ordre ou des travailleurs sociaux qui n’ont plus école avant la reprise des cours le 27 avril. Les services publics sont fermés à quelques exceptions près (état civil à la mairie pour les naissances et les décès, 10 Maisons de la Solidarité accessibles sur rendez-vous en Indre-et-Loire…). Des permanences téléphoniques sont mises en place, mais parfois difficiles à joindre (la Sécurité Sociale en particulier). 

L'Université de Tours a annoncé ce mardi que plus de 900 demandes d'aide d'urgence ont été formulées par des étudiants. Elles seront traitées par les assistantes sociales et les infirmières. Des bons d'achat pouvant atteindre 70€ seront attribués à certains jeunes précaires (deux par mois maximum) ainsi que des aides aux personnes qui ont perdu leur emploi à cause de cette crise. Des prêts de tablettes ou ordinateurs ont été proposés. Pour les services médicaux, 40 consultations sont assurées chaque semaine pour des suspicions de Covid-19 ou des soins gynécologiques. Un suivi reste assuré pour les jeunes en situation de handicap.

Je n’ai pas trouvé la réponse à ma question sur cette page, vous pouvez m’aider ?

Bien sûr ! Voici l’adresse mail de la préfecture d’Indre-et-Loire qui répond à toutes les questions sur l’épidémie : [email protected]. Vous pouvez aussi appeler le 0 800 130 000 ou consulter notre annuaire avec les numéros et adresses mail à contacter pour les services publics, les associations caritatives ou l’aide psychologique.