Tours

[#MIAM] Au CHU de Tours, livraison massive de repas par des restaurateurs solidaires

Ils vont recommencer chaque mardi et chaque vendredi jusque fin avril.

« Quand j’ai livré, j’ai vu le sourire des infirmières malgré le masque. C’était clair dans les yeux et c’était une belle émotion pour moi » : le témoignage de Cyril Plateau, patron du restaurant La Liodière de Joué-lès-Tours et président de l’association Touraine Gourmande qui rassemble une trentaine de chefs. Ce mardi 14 avril, il a apporté de quoi restaurer deux services de l’hôpital Bretonneau en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Un don préparé bien en amont :

« Je voulais savoir ce dont ils avaient réellement besoin. Les soignants reçoivent beaucoup de dons, pas toujours ciblés sur leurs attentes. Par exemple des cageots de fruits et légumes : c’est bien mais problématique car ils n’ont pas le temps de cuisiner et de s’installer pour manger à cause de journées hyper intenses. Ils ont plutôt besoin de grignoter entre deux patients. Juste 2-3 bouchées, puis boire un coup et y retourner. »

Une fois les renseignements pris, le chef jocondien a donc entrepris de mobiliser confrères et fournisseurs pour préparer les fameux en-cas, « des petites gourmandises » comme il dit. DGF Touraine et Metro ont fait un don de marchandise (crème, œufs, lait, sucre, farine, fraises), un stock qui aurait pu partir à la poubelle s’il n’avait pas trouvé preneur. 2e étape : passer en cuisine, avec maximum 5 personnes afin de respecter les gestes barrières.

Le résultat pour la première session ce mardi : 500 mignardises (fondants au chocolat, petits gâteaux nantais, tartelettes aux fraises, crumble aux pommes de Touraine). « On a commencé les préparations à 8h pour livrer à 11h30 » explique Cyril Plateau qui renouvellera l’expérience chaque mardi et chaque vendredi jusqu’à la fin du mois d’avril, « et on ira plus loin si nécessaire. »

Des inquiétudes pour l'avenir

Pour le chef de la Liodière, monter cette initiative solidaire, c’est un moyen de rester actif dans une période ou la quasi-totalité des restaurants sont fermés (à l’exception d’enseignes qui font de la vente à emporter ou en livraison). Date de réouverture : inconnue, mais bien après le 11 mai comme Emmanuel Macron l’a laissé entendre lundi soir. « Cuisiner pour les soignants nous met du baume au cœur. Si on ne partage pas ce qu’on fait cela n’a plus d’intérêt » poursuit le cuisinier qui passe aussi, en ce moment, « beaucoup de temps à réfléchir. C’est le moment ou jamais de se remettre en question. » Et de se poser des questions :

  • Comment feront les petites structures de 20-25-30 couverts aux tables pas très espacées ?
  • Est-ce qu’on ne risque pas de voir disparaître de petites maisons ouvertes depuis quelques mois ?
  • Les aides vont-elles perdurer après la reprise, alors que la clientèle mettra peut-être du temps à revenir ?
  • Les charges seront-elles reportées ou supprimées ?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, personne n’a de réponse ferme. Le chef de l’Etat a seulement promis un vaste plan d’accompagnement pour les professionnels du secteur. « Je veux rester positif » conclut Cyril Plateau qui atend d’en savoir plus avant de tirer des leçons de cette année pour le moins atypique.

--------------------

Une autre initiative solidaire de restaurateurs a été montée ces derniers jours au profit du CHU de Tours et des équipes de la clinique de l'Alliance à Saint-Cyr qui reçoit aussi des patients infectés par le Covid-19, y compris en réanimation. L'association La Sauce livrera ainsi 150 repas ce jeudi 16 avril. "Ce repas est une parenthèse, un moment de partage pour vous évader le temps d'un instant. Une façon pour nous de prendre soin de vous, comme vous le faites auprès des patients. Merci pour votre courage, votre passion, pour des lendemains plus heureux..." nous écrit le chef Henri Leclerc associé avec Olivier Arlot,  Grégory Colas, Didier Edon ou Alain Couturier. Le menu : céleri, pamplemousse rose et crevettes en entrée, suprême de volaille et asperges en plat, nougat de Ste-Maure-de-Touraine et endives, fraisier et friture de Pâques. D'autres livraisons pourraient avoir lieu prochainement.

Et puis La Roche Le Roy (Tours) a offert 200 muffins chocolat-banane dans des EHPAD.