Tours

En plein confinement, difficile de joindre la Sécurité Sociale en Indre-et-Loire

Certaines demandes sont traitées avec du retard.

C’est un mail arrivé jeudi matin à la rédaction : « Nous avons un besoin urgent de contacter la CPAM d'Indre-et-Loire pour un problème d'arrêt de travail. Cet organisme est injoignable. Ni par téléphone, ni par mail. Nous avons fait une demande suite à un arrêt de travail, et depuis 3 semaines aucune réponse ! » Et depuis le début du confinement ce n’est pas la première fois que des lecteurs s’interrogent sur le fonctionnement de l’assurance maladie en période de confinement.

On a donc pris des nouvelles de la Sécurité Sociale d’Indre-et-Loire en contactant son directeur, Thierry Lefèvre. Il nous explique les difficultés du service à maintenir son activité en cette période particulière. « Tous nos accueils sont fermés. Sur 400 salariés nous en avons encore une trentaine sur site, les autres sont en télétravail mais nous avons des soucis de connexion réseau nous avons donc étendu nos horaires de travail de 6h à 18h pour tenter d’y remédier. Nous devons également gérer les absences d’une partie de nos équipes malades ou en arrêt pour garde d’enfants. »

Des heures supp’ pour rattraper les retards

En clair, l’assurance maladie dispose de ressources humaines moins nombreuses que d’habitude tout en devant réorganiser son fonctionnement et gérer un certain afflux de demandes. Thierry Lefèvre assure que pour toutes les demandes de remboursements dématérialisées (le tiers payant), la situation est normale : « On tient nos délais. » En revanche « c’est plus compliqué pour les arrêts de travail. D’habitude on est sur un délai de traitement de 24-25 jours, là plutôt sur 29-30 jours »

C’est le moment où il faut préciser que toutes les boîtes aux lettres de la CPAM37 ont été condamnées le temps du confinement. Si vous devez lui transmettre des feuilles de soins ou des arrêts de travail, il faut donc les envoyer par courrier (36 Rue Edouard Vaillant 37000 Tours)… sachant que les délais peuvent être rallongés car les services de La Poste sont perturbés. Vous pouvez également tenter d’appeler le standard de la Sécu au 36 46 mais « c’est très compliqué de nous joindre. Nous décrochons moins vite qu’en temps normal car nous avons moins de téléconseillers et nous devons gérer des appels en provenance d’autres départements ce qui crée une surcharge importante. Il faut donc prendre son mal en patience » concède Thierry Lefèvre.

Le directeur départemental de l’assurance maladie conseille dans l’idéal de faire ses demandes par mail via son compte Ameli sur Internet (et de l’ouvrir si ce n’est pas déjà fait) « parce qu’on peut faire énormément de choses en ligne » mais là encore il ne faut pas hésiter à relancer les services, à renvoyer ses mails car en raison d’un grand nombre de messages ils mettent parfois du temps à être traités. Pour pallier le retard, certains agents font actuellement des heures supplémentaires, y compris le samedi.

Au passage, sache qu'en ce moment les téléconsultations avec un médecin sont remboursées à 100%. Les droits à l'aide médicale d'Etat qui arrivaient à échéance sont prolongés.