Tours

[Questions conf #3] "J'ai dompté mes voisins : je leur envoie des desserts par dessus la haie"

Entretien avec le blogueur tourangeau Julien au Beurre.

A situation exceptionnelle, rubrique exceptionnelle : pendant toute la durée du confinement, Info Tours vous propose de répondre à un questionnaire spéciale "Je reste chez moi". Aujourd'hui voici le témoignage du blogueur culinaire tourangeau Julien au Beurre à suivre notamment ici. Vous voulez aussi raconter votre confinement ? Ecrivez-nous : [email protected]

--------------------

Tu vois quoi depuis ta fenêtre ? Un jardin !

Est-ce que tu t'es organisé une petite routine de confinement ? Pas du tout. J'avoue me laisser un peu aller au niveau du rythme de vie...

Qu'est-ce que tu n'as jamais le temps de faire et que tu as enfin réussi à réaliser depuis le début du confinement ? Passer du temps à parler avec mes amis et rejouer du piano. Ce sont deux choses qui me demandent de l'énergie et de la disponibilité.

Au moins un point positif à ce confinement ? Je ne vois pas vraiment de chose négative pour l'instant. Bien au contraire. On en reparle dans un an si ça dure, mais je pense que ça fait du bien à tout le monde de s'arrêter un peu...

De quoi tu rêves à la fin du confinement ? Que les gens voient la vie autrement.

Qui as-tu très envie de revoir en vrai après le confinement ? Tous les gens qui comptent pour moi.

Un lieu où tu as très envie de retourner ? C'est très dur de répondre à cette question ! Chez Christophe Hay, La Maison d'à côté à Montlivault (41).
C'est un lieu apaisant et sa cuisine est extraordinaire. Sinon je partirai rapidement voir des amis à Lyon, Paris et La Rochelle, mes 3 villes de coeur.

Sur une échelle de 1 à 10, à quel point tes voisins sont insupportables ? 1. Je les ai domptés. Je leur lance des desserts par dessus la haie !

Ce confinement est-il bon pour l'avenir de l'humanité ? C'est un peu le débat de tout le monde en ce moment. Le confinement, en soi, est bon ou mauvais en rien, c'est le « pourquoi » qui est important. J'espère juste que l'on va s'apercevoir que le rituel métro boulot dodo n'est pas forcément une obligation, et que nous sommes ici pour vivre avant tout.

Le plat qui remonte le moral en confinement ? Les premières asperges sont arrivées. Asperge blanche, oeuf mollet et sauce hollandaise, c'est mon rituel annuel de début de printemps !

La recette super simple à réaliser si on ne veut pas ressortir faire des courses ? Depuis quelques jours je commence à mettre des vidéos sur Instagram et ma chaîne Youtube, ainsi que des stories où je montre aux gens ce que je cuisine le midi et le soir, pour donner des idées. Justement des choses simples avec des produits simples. Une bonne omelette. Je me suis fait ça l'autre soir avec quelques oignons, champignons et un peu de sauce soja. C'est tout simple mais qu'est ce que c'est bon !

Un livre à lire pendant cette période ? « Conversation avec Dieu », de Neale Donald Walsch. Un livre pas du tout connoté « religieux » mais qui pose beaucoup de questions en lien avec ce que l'on traverse actuellement. « Ravage » de René Barjavel, mais quand on sera sortis de tout ça !

Un disque à écouter pour garder le moral ? J'adore écouter l'album Family Dinner de Snarky Puppy pour me donner la pêche !

Le film mythique qu'il faut absolument revoir ? Je me referais bien la trilogie Die Hard !

La série à regarder d'un seul coup ?Kaamelott !

Une vidéo YouTube à partager ? Ce serait un peu réducteur. Pour rester dans la cuisine les 3 chaînes et gens qui m'inspirent du moment sont : Philippe Conticini, Julien Duboue, et Nina Meteyer/ Trois personnes adorables et que je respecte profondément, qui publient très régulièrement des contenus !

Un pari sur la date de fin du confinement ? Parions surtout sur tous les gens qui nous sortent de là et qui vont vivre le plus dur dans les jours à venir et donnons leur la force de tenir debout ... Pour moi, pas avant juin.

Envie de nous dire quelque chose pour conclure ? Prenons le temps. Soyons bienveillants et compréhensifs entre nous. Et une grosse pensée pour tous mes amis qui galèrent en ce moment... Et commençons à réfléchir dès maintenant à ce qui va se passer après et comment nous sortir tous ensemble de ce sacré merdier...