Tours

[En forme !] Du foot en plein confinement : la ligue Centre-Val de Loire lance un tournoi virtuel

Et travaille pour aménager la fin de saison.

Le 17 mars, l’entrée en vigueur du confinement a subitement entraîné l’arrêt complet de tous les clubs sportifs. Des équipes qui réfléchissent depuis à leur avenir. Le coronavirus a déjà eu raison des championnats amateurs de rugby, basket ou volley : ils ne reprendront pas, même après la levée des mesures de distanciation sociale. Donc fin de saison forcée pour l’Union Tours Basket Métropole, l’US Tours Rugby ou les équipes annexes du Tours Volley Ball (pas encore de verdict pour la Ligue A).

Et le foot ? A part un report d’un an de l’Euro 2020 à l’échelon européen, pas de décision ferme en France. « On travaille tous les jours sur des scénarios » nous explique le président de la Ligue Centre-Val de Loire, Antonio Teixeira. L’homme multiplie les coups de fil et les visioconférences avec un objectif : « On veut que l’on sépare bien le monde professionnel du foot amateur et avoir notre mot à dire sur les décisions qui seront prises. » Ce mercredi 1er avril, une réunion est programmée avec la fédération nationale. Plusieurs options sont sur la table :

  • Une reprise des championnats après le confinement (ce qui ne pourra pas se faire immédiatement, car les joueurs auront besoin d’une remise en forme physique)
  • Un arrêt total des compétitions sans montées ni descentes (comme au basket, par exemple)
  • Un aménagement des championnats pour éviter « une saison blanche »

« Il n’y aura jamais de bonne solution » estime Antonio Teixeira qui a reçu de nombreux courriers de clubs, « et tous ne sont pas d’accord. » Les intérêts sont en effet différents entre une équipe de milieu de tableau pour qui il n’y a pas d’enjeux quelle que soit la décision, et une formation qui joue la montée et qui se mobilise pour (avec la mise en œuvre de gros moyens financiers, par exemple). Rien de tranché à ce jour. Et le président de la Ligue Centre-Val de Loire pose une question :

« Admettons qu’on reprenne le 16 mai, est-ce que les gens auront envie ? Est-ce qu’ils auront la tête au foot ? »

C’est justement pour entretenir la flamme que la Ligue lançait ce lundi un tournoi de e-foot via le jeu FIFA20 sur Playstation. Les 256 places disponibles ont été réservées en 1h30, dont 74 en Indre-et-Loire, le département le plus représenté (le coordonnateur du tournoi est également tourangeau, il s’appelle Jonathan Robert).

Cette idée de compétition virtuelle, « on l’avait déjà eue au moment de la trêve des vacances de Noël parce qu’on voulait mettre en place une compétition régionale de e-foot, en lien avec la création d’un championnat national » détaille Antonio Teixeira. La crise du coronavirus a précipité les choses :

« C’est la Ligue de Nouvelle Aquitaine qui a lancé un tournoi en premier et on a suivi. Cela permet de garder un lien avec nos licenciés, ils voient qu’on est là, qu’on ne les oublie pas. »

Les matchs se dérouleront sur 3 semaines à partir du 3 avril. « J’espère que les autres ligues le feront et qu’on pourra organiser une finale nationale » plaide le président de la Ligue du Centre-Val de Loire qui compte également concrétiser l’idée d’un championnat régional la saison prochaine.

Olivier Collet