Tours

Coronavirus : 9 patients d’Île-de-France attendus au CHU de Tours

Ils arriveront tous d’ici lundi.

En pleine épidémie de coronavirus, la région Centre-Val de Loire est une des moins touchée de France. Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé annonçait 81 patients en réanimation vendredi, pour 223 lits disponibles. Rien qu’au CHU de Tours on compte 45 places pour des personnes en réanimation selon un chiffre communiqué cette semaine par la direction de l’hôpital.

Comparé à des régions comme le Grand-Est ou l’Île-de-France, les services de santé du Centre-Val de Loire sont donc loin de la saturation. D’autant qu’en cas de forte occupation des lits d’hôpitaux publics, les cliniques privées peuvent encore être sollicitées. Ainsi, la Direction Générale de la Santé a annoncé le transfert de patients de région parisienne vers notre territoire pour décharger d’autres services qui affichent complet.

Le CHU de Tours – qui indiquait dans la semaine avoir déjà reçu 6 malades venus d’un autre département – doit accueillir au total 9 personnes venues d’Île-de-France : 3 ce samedi, 3 dimanche et 3 lundi. Toutes en réanimation. Précisons que nous n’en savons pas plus sur leur profil. La direction de l’établissement tiendra une conférence de presse en début de semaine.

Ces transferts de malades s’organisent un peu partout en France : des patients de Mulhouse avaient d’abord été évacués par avion vers le sud de la France, puis des malades alsaciens ont été transportés vers les Pays de la Loire ou la Nouvelle Aquitaine par TGV sanitaire. Des patients du Grand-Est ont même été dirigés vers l’Allemagne.