Tours

[Coup de pouce] Pendant le confinement, une écoute gratuite par des psychopraticiens tourangeaux

Une demi-douzaine de professionnels se sont déjà portés volontaires.

[Coup de pouce] c’est la rubrique d’Info Tours pour mettre en avant des initiatives solidaires ou qui ont besoin d’un coup de projecteur. N’hésitez pas à nous contacter pour faire connaître la vôtre !

 ---------------

La France est en confinement pendant plusieurs semaines pour lutter contre le coronavirus. Une situation inédite, forcément troublante parce qu’elle chamboule nos habitudes. C’est aussi l’occasion de voir émerger de nouvelles formes de solidarité comme celle qui nous vient de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P) : dès cette semaine, elle mobilise ses membres pour assurer une écoute à distance pour les personnes qui en ont besoin.

En Indre-et-Loire, 6 praticiennes et praticiens ont déjà accepté de donner leurs coordonnées, dont Dominique Belda-Fillion qui exerce à Tours Centre :

« Notre activité habituelle est à l’arrêt en raison du confinement. Nous avons orienté nos patients habituels et réguliers sur des consultations vidéo ou téléphoniques, pour ma part j’ai commencé dès lundi dernier. C’est une proposition plutôt accueillie de manière positive car il est important de maintenir la relation thérapeutique avec des personnes que je vois habituellement toutes les semaines ou tous les 15 jours. »

« Ce mode de téléconsultation, je l’avais déjà expérimenté par le passé pour des personnes qui ont déménagé à l’étranger ou qui ne peuvent pas se déplacer pour des raisons de santé. C’est tout à fait acceptable dans un temps contenu même si la relation en présentiel est beaucoup plus chaleureuse surtout pour moi parce que j’ai une approche très centrée sur la personne donc à distance la qualité de la relation n’est pas la même. Cependant, dans cette situation, c’est important de pouvoir le proposer. »

On a demandé à Dominique Belda-Fillion des précisions sur ce service d’écoute gratuite spécial confinement :

« L’initiative de la FF2P part du prince qu’en ce moment, plus que jamais, nous devons répondre présents pour les personnes en difficulté. Nous pouvons ainsi venir en appui des personnels soignants pour désengorger les urgences qui pourraient voir arriver des personnes isolées angoissées. Ce confinement est susceptible de générer du stress alors nous devons être là pour écouter, permettre aux personnes d’exposer leurs sentiments, leurs difficultés, les orienter vers un suivi psychologique si leur situation le nécessite. »

« Comment ça marche ? Sur le site nous avons édité un annuaire des professionnels bénévoles avec leurs coordonnées téléphoniques. Chacune et chacun s’engage à mettre un message sur son répondeur pour indiquer les jours et heures de ses permanences. Les entretiens d’écoute peuvent durer entre 15 et 30 minutes. »

Dominique Belda-Fillion nous éclaire également sur cette période singulière, et ses effets psychologiques :

« La situation que nous vivons génère de la peur, du stress, et c’est bien légitime. Les personnes en grande difficultés, vulnérables en raison de leur parcours de vie, de leur isolement social, risquent de se retrouver avec moins de ressources psychiques et matérielles à activer ce qui peut agrandir les inégalités. »

« Le confinement va entraîner des ruptures de repères pour beaucoup de personnes, avec une déstructuration de l’emploi du temps. Il va falloir réapprendre à vivre avec soi-même ce qui n’est pas facile dans une société où nous sommes très tournés vers l’extérieur. C’est peut-être une opportunité de décélérer, trouver en soi des ressources pour vivre cette période. Une occasion de ralentir, de sortir le nez du guidon, de faire un pas de côté. On peut peut-être voir ça comme une opportunité. »

Les professionnels disponibles en Indre-et-Loire :

ASSELINEAU Brigitte : 06 82 93 14 96 

BELDA-FILLION Dominique : 06 21 19 34 09    

BORDIER Marie-Noëlle : 02 47 93 98 79          

DELAHAIE Gaëlle : 06 64 76 18 81      

GIBERT DUPUY Anne : 06 28 40 20 81

RIOS Anne : 06 98 07 52 04

Et plus d’infos sur le site de la FF2P.