Tours

[Photo du jour] Le bon réflexe pour présenter son attestation de sortie en cas de contrôle

Et éviter les contacts avec les policiers ou les gendarmes.

Depuis le 17 mars à midi, la Touraine est passée en mode confinement pour lutter contre le coronavirus. Toute sortie doit se faire avec une attestation sur l’honneur, un papier imprimé ou recopié à la main pour expliquer le motif de votre déplacement (courses alimentaires, soins, convocation judiciaire, garde d’enfants, travail…). Les gendarmes et les policiers du département réalisent des contrôles au quotidien mais, comme le relevait un syndicat de police ce week-end, ils ne sont pas prioritaires pour recevoir des masques ou du gel hydroalcoolique (priorité aux soignants).

Alors comment faire pour respecter les gestes barrières et vérifier les papiers ? La solution vous la voyez sur notre photo : coller son attestation de sortie dérogatoire sur la vitre arrière de son véhicule et présenter une pièce d’identité aux agents sans ouvrir votre fenêtre. Ainsi ils pourront tout contrôler sans risques pour leur santé, ni pour la vôtre.

Contactée ce mercredi, la préfecture d’Indre-et-Loire indique qu’elle n’est plus en mesure de communiquer le nombre de contraventions dressées pour non-respect des règles du confinement. Ce week-end, une soixantaine de PV avaient été dressés dans le département.

Rappelons que sans attestation, vous risquez 135€ d’amende, jusqu’à 1 500€ en cas de récidive, voire une peine de prison ou un travail d’intérêt général si plusieurs récidives. Notez aussi qu’il faut désormais indiquer l’heure de votre sortie sur l’attestation, même si vous utilisez son ancien modèle.