Tours

Coronavirus et confinement : Tours Habitat va reprendre le nettoyage des halls d’immeubles

La situation devient problématique dans certains bâtiments.

Une lectrice du Sanitas nous a écrit ce week-end :

« Au lendemain de l'annonce du confinement, un affichage nous annonçait la suspension de l'entretien du hall et des parties communes de notre tour de 14 étages avec 4 logements par étages, soit beaucoup de monde ! Tous potentiellement amenés à aller faire les courses, où comme moi à passer les portes de mon appartement 5 jours par semaine pour aller travailler. Au lendemain de l'annonce, dans l'ascenseur côté impair une flaque d'urine gît au sol... Oui effectivement ce type d'acte est récurrent dans ma tour. En cette période de pandémie mondiale, d'un virus extrêmement contagieux, était-il logique d'interrompre des services d'entretien ? »

Contacté, le bailleur social nous a répondu par la voix de son directeur Grégoire Simon :

« Nous avons fait un bilan ce lundi lors d’une réunion extraordinaire. Dans la plupart des endroits les espaces communs sont respectés d’autant que les allées et venues ont baissé depuis le début du confinement. Malheureusement il y a quelques immeubles où c’est plus compliqué, notamment les grandes tours. A part de vendredi 27 nous allons donc remettre en place un système de ménage les vendredis et mardis dans tout le parc. Le personnel interviendra de 6h à 10h au lieu de 6h-13h et il traitera le plus urgent : les entrées, cages d’ascenseurs, poignées de porte, boîte aux lettres, interrupteurs. »

90 agents de maintenance travaillent pour Tours Habitat. Les gardiens peuvent également intervenir en cas d’urgence. Précisons que cette réduction du nettoyage n’est pas uniquement le fait de Tours Habitat. Val Touraine Habitat s’en faisait l’écho dès la semaine dernière, Ligeris a également suspendu ses interventions. Même des sociétés intervenant pour le parc privé limitent leurs prestations.

Profitons de cet article pour faire un point sur le fonctionnement global de Tours Habitat en cette période de confinement :

  • Le siège, les 3 antennes, la vitrine de l’Avenue de Grammont et les loges sont fermées au public
  • 60 personnes sont en télétravail pour suivre les dossiers
  • 2 techniciens assurent les urgences, 2 personnes maintiennent un accueil téléphonique
  • Tous les surveillants d'immeubles logés sont assignés à résidence pour répondre aux situations d'urgence de leur secteur. Ils sont joignables par téléphone aux numéros habituels connus des locataires.
  • 1 électricien, 1 menuisier et 2 peintres sont disponibles pour la mise en sécurité en cas de vandalisme dans les parties communes. Le système d'astreinte de nuit et de week-end habituel reste en fonctionnement.
  • Les Commissions d'Appels d'Offres, les Commissions des Impayés de loyers, les réunions de bureau et les séances du conseil d'administration sont suspendues. Sauf urgences, pour le moment pas d'attributions de logement et de signature de bail, pareil pour les départs.

Selon Grégoire Simon, seuls « 1 ou 2 cas » ont dû être traités en priorité ces derniers jours.