Tours

Coronavirus en Touraine : ce qu’il faut savoir lundi 16 mars

Notre point quotidien sur la situation dans le département.

Afin de vous aider à vous organiser dans votre quotidien, Info Tours vous propose chaque matin un résumé clair de l’actualité autour du coronavirus Covid-19 dans le département d’Indre-et-Loire. Cet article ne sera pas mis à jour, ou seulement à la marge. La situation peut évoluer d'heure en heure donc pour la suivre au fil de la journée vous pouvez consulter notre direct qui est actualisé dès l’arrivée de nouvelles informations. Vous pouvez également nous poser vos questions dans cet article.

----------------

Où en est l’épidémie en Touraine ?

Selon l’Agence Régionale de Santé qui publie un bilan tous les soirs à 20h, on comptait 18 cas de Covid-19 en Indre-et-Loire ce dimanche soir (autant que samedi), 71 dans toute la région dont 23 en Eure-et-Loir et 22 dans le Loiret.

Quelles sont les consignes générales ?

Limiter au maximum les sorties et les déplacements, hormis pour faire des courses ou se rendre au travail. Les personnes à risques sont vraiment invitées à rester confinées autant que possible. Cela concerne les plus de 70 ans ou les personnes atteintes de maladies chroniques (asthme, diabète…). Si elles travaillent, ces personnes doivent voir avec leur employeur pour rester chez elles et en cas de besoin voir avec leur médecin pour un arrêt.

Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits, et l’Etat n’autorise pas plus de 10 mineurs dans un même lieu.

Si vous ressentez des symptômes pouvant s’apparenter à ceux du Covid-19 (fièvre, difficultés à respirer) n’allez pas pour autant chez votre médecin ou aux urgences. Privilégiez les contacts téléphoniques avec les soignants. N'appelez le SAMU (15) qu'en cas de sérieuse aggravation de la situation pour ne pas surcharger son standard.

Notez que pour gérer la situation et l'application des consignes, une cellule de crise ouvrira à la préfecture d'Indre-et-Loire ce lundi dès 7h45. Vous pouvez poser vos questions par mail :[email protected]

Comment fonctionnent les transports ?

Le réseau Fil Bleu de Tours Métropole circule quasi normalement à l’exception de ses lignes scolaires N°60 à 76. Pour les non abonnés, il n’y a qu’une solution pour acheter des tickets : utiliser les automates des stations de tram et de la ligne de bus N°2. Eventuellement les points de vente Fil Bleu s’ils sont ouverts. La montée par l’avant des bus est interdite, elle se fait par les autres portes afin de protéger les chauffeurs mais il faut quand même valider son billet ou son abonnement. L’agence de la Rue Michelet est fermée.

Les lignes régulières des cars Rémi fonctionnent normalement mais les lignes scolaires sont suspendues.

A la SNCF, le trafic va être progressivement réduit dans la semaine avec 70% de trains ce lundi, puis 50% des liaisons longue distance et deux-tiers de la desserte régionale dans le but de maintenir uniquement les déplacements strictement nécessaires (pour le travail quand le télétravail est impossible, par exemple). Les billets sont échangeables et remboursables sans frais. Le transport de marchandises est maintenu.

A l’aéroport de Tours, les liaisons avec Marrakech sont suspendues. Les autres maintenues.

Quels sont les commerces ouverts ?

Les supermarchés, les commerces de bouche (boulangeries, boucheries…), les Halles et les marchés alimentaires sont autorisés pour se réapprovisionner en nourriture.

Même si vous voyez des rayons vides il n’y a pas de pénurie selon les enseignes de la grande distribution et leurs fournisseurs. Les bureaux de tabac et les banques peuvent également ouvrir. Idem pour les pharmacies qui peuvent prescrire certains traitements de façons exceptionnelle (mais n’ont plus de masques ni de gels hydroalcooliques à vendre). Les autres commerces doivent fermer ce qui concerne les restaurants, les bars, les cinémas, les magasins de vêtements, les magasins d’esthétique, les grandes surfaces de sport ou de bricolage, les clubs de sport, les coiffeurs… Les garages automobiles restent ouverts pour des réparations uniquement. Les autos-écoles sont fermées.

Les restaurants peuvent tout de même servir des plats à emporter ou en livraison. Les hôtels peuvent rester ouverts mais sans bar ni restaurant. Les petits déjeuners doivent être pris dans la chambre. Les salles de danse, salles de conférences, discothèques sont fermées.

Face à l’affluence, certains supermarchés s’adaptent comme l’Intermarché de Sainte-Maure-de-Touraine qui propose un créneau réservé aux plus de 70 ans de 8h30 à 9h.

Quelle est la situation pour les enfants ?

Les crèches, écoles, collèges et lycées sont uniquement ouverts pour les enfants des « personnels dérogatoires » c’est-à-dire, par exemple, les équipés du CHU de Tours, les infirmières libérales, les salariés des EHPAD ou les personnels préfectoraux.

Les parents doivent présenter un justificatif de leur emploi et prévoir le pique-nique. Les enfants seront répartis par petits groupes : pas plus de 10 par salle et des récréations à horaires séparés. Plusieurs mairies (La Riche, Saint-Pierre-des-Corps, Azay-le-Rideau, Saint-Cyr-sur-Loire…) ont mis en place des lignes téléphoniques afin de se renseigner. Vous trouverez les numéros sur leurs sites Internet. Voici celui de la cellule de la préfecture : 02 47 64 37 37.

Les assistantes maternelles peuvent garder les enfants sans dépasser la limite de 10 bambins en simultané.

Pour les enfants qui n’ont pas classe, ils ne sont pas pour autant en vacances. Un système de cours à distance va se déployer. Sur 550 établissements en Indre-et-Loire, près de la moitié devraient par exemple mettre en place un système de cours par vidéo en direct avec les enseignants présents dans les écoles ou chez eux. Cette situation pourrait se poursuivre jusqu’aux vacances de Pâques.

A noter que les CFA et centres de formations pour adultes sont également fermés. Certains stages peuvent se poursuivre dans les entreprises ouvertes. Des services comme le Bureau Information Jeunesse de Tours sont fermés au public.

A l’Université de Tours, pas de cours, pas d’accueil d’étudiants mais un travail en cours pour fournir des cours à distance grâce au numérique. Les examens prévus en avril pourraient être reportés. 200 départs de jeunes et de personnels prévus pour l’étranger ont été annulés.

Comment ça se passe pour les personnes qui travaillent ?

Les entreprises peuvent fonctionner. Par exemple les chantiers du BTP sont autorisés, et les fournisseurs de matériaux peuvent opérer.

La consigne est de privilégier le télétravail quand c’est possible. Certains employeurs demandent à leurs équipes d’être présentes, par exemple le personnel des écoles, crèches ou collèges où il y a un accueil d’enfants des personnels dérogatoires. Si vous ne pouvez pas travailler par exemple pour garder les enfants, il faut voir avec votre employeur qui se chargera de faire une demande d’arrêt de travail donnant droit à une indemnisation sans jour de carence. Si vous avez des problèmes de santé qui font de vous une personne à risques, rapprochez-vous de votre médecin.

A noter que votre employeur peut aussi faire une demande de chômage technique auprès de la préfecture. Vendredi, 35 entreprises avaient déjà fait de telles démarches. Près de 300 salariés sont concernés.

Autres précisions utiles :

Les services publics sont annoncés comme ouverts mais possiblement perturbés en raison de l’absence de personnels qui devront garder leurs enfants ou de consignes restreignant l’accès au public comme le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire en a décidé ce dimanche. Ses accueils sont fermés sauf urgence au profit de contacts par mail ou téléphone.

Les sites touristiques, musées, piscines, bibliothèques sont fermés. Mais les parcs publics restent ouverts. Les événements culturels des prochaines semaines sont annulés, certains prévus en mai également. Pareil pour les événements sportifs. Même la pratique du sport amateur est compromis avec par exemple la fermeture de clubs de tennis où les terrains étaient en libre accès pour les licenciés. Il n'est pas question d'organiser des cours de danse ou de yoga, même en petit comité (moins de 10 personnes).

La Poste continue de distribuer le courrier. Les collectes de déchets sont assurées normalement et les déchetteries sont ouvertes.

Les lieux de cultes restent ouverts mais les célébrations sont suspendues. Les mariages ne sont pas interdits mais déconseillés. Les enterremenys ne doivent pas dépasser 100 personnes.

La SPA de Luynes est fermée au public mais pourrait mettre en place des rendez-vous individuels pour des adoptions.