Tours

Coronavirus en Touraine : 8 cas dans une communauté religieuse ; Un fonds de 2 millions d’€ pour aider les entreprises régionales…

Les rencontres sportives sont suspendues.

Dans la soirée du jeudi 12 mars l’Agence Régionale de Santé a fait un nouveau point sur l’extension du coronavirus Covid-19 en Centre-Val de Loire : 30 malades, 10 nouveaux cas confirmés en 24h dont 7 en Touraine (13 au total). Ces cas tourangeaux supplémentaires ce sont des personnes membres d’une communauté religieuse. C’est aussi en son sein que le 6e cas du département avait été détecté en milieu de semaine. D’après l’ARS et le diocèse de Tours, ces personnes sont âgées et fragiles, deux d’entre elles ont d’ailleurs été hospitalisées.

Ces personnes « mènent une vie communautaire autonome ce qui explique la contamination. Une enquête épidémiologique est en cours. »

L’ARS Centre-Val de Loire.

« Les autres [sœurs de la congrégation] sont confinées et suivies médicalement dans leur couvent. Nous invitons l’ensemble des diocésains à être attentifs aux mesures de prudence édictées par les autorités administratives et sanitaires ainsi qu’à celles demandées par le diocèse pour les célébrations et rencontres publiques. »

Le Diocèse de Tours.

En France ce sont 2 876 cas et 61 morts qui sont recensés ce vendredi matin. Pour freiner au maximum l’expansion du virus, le chef de l’Etat Emmanuel Macron a demandé :

  • La fermeture de toutes les crèches, écoles et universités dès lundi. Donc également les collèges et lycées. La mesure est valable jusqu’à nouvel ordre
  • La limitation des déplacements au strict nécessaire malgré la poursuite des transports publics
  • Des sorties réduites pour les plus de 70 ans ou les personnes atteintes de maladie chroniques
  • Le report de 2 mois de la trêve hivernale (interdiction des expulsions et mise en place de l’hébergement d’urgence). Elle s’achèvera donc 31 mai
  • Le décalage des soins non urgents à l’hôpital
  • La mise en place du télétravail autant que possible
  • Le maintien des élections municipales(on vous explique sous quelles conditions dans cet article)

Au moment de publier cet article vendredi matin nous ne connaissons pas les modalités précises de la mise en place de ces consignes en Indre-et-Loire. Une réunion d'urgence a démarré en début de matinée à la mairie de Tours, pareil à l'Université ou à la ville de Saint-Avertin ou dans celle de La Riche. La préfète rassemble également ses services. On devrait avoir des précisions dans l'après-midi.Nous mettrons à jour cet article quand nous en saurons plus, et nous en publierons d’autres si nécessaire.

Il est utile de préciser que plusieurs événements ont encore été annulés, en particulier les rencontres sportives de handball, volley et basket… toutes suspendues. Ainsi, le match UTBM-Avignon qui devait avoir lieu à Monconseil ce vendredi soir devant 1 000 personnes est reporté. Jeudi, la ville de Tours a annoncé l’annulation des représentations du Grand Théâtre jusqu’à fin mars. La Dreamhack – événement mondial du jeu vidéo – n’aura pas lieu comme prévu début mai au Vinci.

Cette épidémie chamboule complètement l’économie locale, régionale et nationale… Les bourses dévissent, une trentaine d’entreprises tourangelles ont réclamé la mise en place de mesures de chômage partiel (près de 250 salariés concernés). Dans son allocution, Emmanuel Macron a annoncé que les entreprises pourraient reporter le paiement de toutes les cotisations dues en mars. Le Conseil Régional du Centre-Val de Loire annonce lui aussi une batterie de mesures, voici les plus importantes :

  • Accélération de paiement des entreprises ayant un contrat avec la Région. Idem pour les subventions
  • Mise en place d’une équipe dédiée pour identifier les difficultés et y répondre au cas par cas, en particulier pour les problèmes les plus sérieux. Un fonds de prévention de 2 millions d’€ est d’ores et déjà sur la table
  • L’accès aux prêts de croissance (allant de 10 000 à 50 000€) sera facilité avec une enveloppe totale d’1 million d’€ à l’échelle de la région. Les remboursements des avances faites aux entreprises pourront être étalés dans le secteur du tourisme
  • Adaptation des événements de la saison culturelle Nouvelles Renaissances, garantie des subventions déjà promises pour les différents événements si les dépenses sont engagées
  • Solidarité avec les intermittents du spectacle sur l’allongement de la période pour leurs cachets

La Région indique également qu’elle prend des mesures dans le secteur de l’éducation et de la formation :

  • Le soutien financier est maintenu pour les voyages scolaires dont les reports ou annulations ne sont pas couverts par les assurances
  • En cas de report de formation, les stagiaires seront rémunérés

A noter que 150 départs de séjours de jeunes en Erasmus ont été annulés ou reportés en mars, 50 autres devraient être annulés en avril. 4 volontaires internationaux étaient présents en Chine dont une rapatriée.