Tours

[Municipales à Tours] Stationnement, gestion des boutiques… Qui pense quoi sur le commerce ?

On fait le tour des programmes.

Le 15 mars approche et avec lui le 1er tour des élections municipales. A Tours, 11 listes comptent solliciter les suffrages des électrices et des électeurs. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons une série d’articles sur les propositions des uns et des autres en fonction des grands thèmes de la campagne. Aujourd’hui, le commerce. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de la publication détaillée des programmes.

A LIRE AUSSI : Notre article sur les transports, sur l’éducation, le tourisme, sur le sport, sur l'économie, sur la santé,celui sur l'environnement, sur la démocratie participative et notre article sur la sécurité

 

Philippe Lacaile – Tours en Mouvement

Il propose la création d’une société spécialisée dans la gestion de locaux commerciaux pour maîtriser leurs prix. L’idée serait que la ville loue directement des boutiques aux commerçants. Il veut aussi freiner la construction de locaux commerciaux en périphérie de la ville pour privilégier le petit commerce indépendant. En concertation avec les commerçants il suggère plus de rues piétonnes et réformer le système de stationnement payant.

 

Benoist Pierre – C’est votre Tours

Il veut financer un plan de mise en accessibilité des commerces pour les personnes en situation de handicap et expérimenter la mise en place de zones de circulation à 20km/h dans le centre-ville avec aussi les 30 premières minutes de stationnement gratuites. Il souhaite également repenser le projet de rénovation des Halles.

 

Claude Bourdin – C’est au Tour-s du Peuple

Pour les petits commerçants il propose plusieurs mesures de soutien : subventions, conseils techniques et juridiques, accès aux marchés publics ou locaux à loyer modéré.

 

Emmanuel Denis – Pour Demain Tours 2020

Il suggère la fin de la gestion du stationnement payant par une société privée et le retour à une gestion directe de la mairie. Emmanuel Denis veut aussi préserver et développer les activités de commerce et d’artisanat en accompagnant les porteurs de projets. Il souhaite également revoir le projet de rénovation des Halles.

 

Nicolas Gautreau – Les Indépendants

Il propose une demi-heure de stationnement gratuit en semaine et gratuité totale le samedi après-midi. En parallèle il veut la gratuité des transports en commun le week-end et créer un dispositif de mise en valeur des parkings relais ou souterrains avec par exemple une indication du nombre de places disponibles sur des panneaux. Pour les Halles il veut un contre-projet de rénovation écoresponsable avec activités économiques dans les étages. Pour éviter une flambée des prix des commerces il veut aussi créer une société foncière qui louerait des boutiques. Pour les marchés, il propose plus de végétalisation sur les places où ils se déroulent.

 

Xavier Dateu - Vous + Nous = Tours

Il veut créer un partenariat solide avec les associations de commerçants, relancer le projet de l'Ilot Vinci, reprendre le projet des halles en concertation avec les commerçants, les associations et les riverains, installer des urinoirs dans le Vieux-Tours et augmenter le nombr ede cendriers sur la voie publique, retravailler les signalétiques en entrée de ville...

 

Christophe Bouchet – Tours nous Rassemble

Il propose d’expérimenter le stationnement gratuit pendant 30 minutes le samedi, veiller à l’installation de commerces dans tous les quartiers en encourageant la reprise de locaux vacants et poursuivre la rénovation de zones à fort potentiel commercial comme l’Avenue de Grammont ou la Place du Grand Marché. Il souhaite concrétiser le projet de rénovation des Halles présenté il y a plusieurs mois, mettre en place un guichet d’accueil unique des porteurs de projets et renseigner les places de livraison libres en temps réel via une application. Il veut également renforcer encore le nombre de produits locaux au Marché de Noël.

 

Michaël Cortot – Projet Citoyen pour Tours

Il souhaite œuvrer pour le maintien et le développement des commerces de proximité avec un droit de préemption commerciale pour proposer des locaux à tarif modéré. Il veut étudier la réduction du droit de place sur les marchés.

 

Au moment de publier cet article, nous n’avions pas pu consulter les programmes sur ce thème de Xavier Dateu (Vous + Nous = Tours), Gilles Godefroy (Alliance et Rassemblement pour Tours), Thomas Jouhannaud (Faire entendre le camp des travailleurs) et Carole Charrier (Nous ne battrons pas en retraite à Tours).