Tours

[Municipales à Tours] Grands événements, hôtels… Qui pense quoi sur le tourisme ?

On fait le tour des programmes.

Le 15 mars approche et avec lui le 1er tour des élections municipales. A Tours, 11 listes comptent solliciter les suffrages des électrices et des électeurs. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons une série d’articles sur les propositions des uns et des autres en fonction des grands thèmes de la campagne. Aujourd’hui, le tourisme. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de la publication détaillée des programmes.

A LIRE AUSSI : Notre article sur les transports, sur l’éducation, sur le sport, sur l'économie, sur la santé,celui sur l'environnement, sur la démocratie participative et notre article sur la sécurité

 

Christophe Bouchet – Tours nous Rassemble

Il envisage la concrétisation d’un projet baptisé « Tours Cité de la Soie », veut créer un « chemin des grands hommes » pour promouvoir les grands noms de l’histoire de Tours et un « parcours nature en ville » reliant les parcs et jardins historiques. Son projet comporte l’envie d’ouvrir une péniche-restaurant sur la Loire, la volonté de promouvoir le « tourisme vert » et le lancement d’un festival Cinéma et Gastronomie. Il souhaite faire passer la fréquentation de l’aéroport de Tours de 200 000 à 500 000 passagers et offrir de nouvelles destinations. Il projet enfin l’ouverture d’une guinguette et d’un espace de baignade surveillée au bord du Cher.

 

Nicolas Gautreau – Les indépendants

Il veut valoriser les parcours touristiques existants et en créer de nouveaux autour du patrimoine ligérien : vélo, jardins remarquables, lieux insolites. Nicolas Gautreau prévoit le lancement d’une « Vallée de la Gastronomie » dans le prolongement de la Cité de la Gastronomie. Pour faciliter le transport des touristes il plaide en faveur du retour d’une navette régulière entre les gares de Tours et Saint-Pierre-des-Corps + l’ouverture d’une navette gratuite vers l’aéroport et la création d’un pass touristique. Il souhaite par ailleurs un nouvel espace muséographique au Château de Tours ainsi qu’un centre d’histoire et de célébration de la langue française.

 

Claude Bourdin – C’est au Tour-s du Peuple

Il souhaite un grand événement ligérien gratuit annuel, véritable festival des artistes locaux pour mettre en valeur la Loire avec un soutien accru à la batellerie de Loire. Sans préciser comment il compte mettre en valeur le patrimoine architectural, artistique et gastronomique en « favorisant le tourisme respectueux des équilibres sociaux et écologiques et en menant une lutte sans merci contre la marchandisation et l’ubérisation des pratiques touristiques de masse. »

 

Benoist Pierre – C’est votre Tours

Il pense que créer un hashtag géant de Tours « reposant sur un slogan original et court » pourrait être un levier de dynamisme, tout comme l’organisation d’un festival annuel du esport et des nouvelles technologies (mais il y a déjà la DreamHack sur ce créneau). Il table sur un maillage des itinéraires touristiques culturels et naturels dans tout le département en concentrant les énergies de la ville et d’autres acteurs comme le Conseil Départemental. Avec lui mairie soutiendrait aussi le développement d’entreprises en mesure d’accompagner les acteurs du tourisme vers une réduction de leurs activités polluantes.

 

Emmanuel Denis – Pour Demain Tours 2020

Il veut créer un grand festival dédié à l’art de rue et installer plus d’œuvres d’art dans la ville pour créer une sorte de parcours.

 

Michaël Cortot – Projet Citoyen pour Tours

Il veut améliorer l’aménagement hôtelier et multiplier les offres de découvertes culturelles pour que les touristes restent à Tours plus longtemps. Il pense qu’il faut créer de nouveaux offices du tourisme à la gare ou Place Plumereau et sensibiliser les professionnels à la qualité de l’accueil – notamment des touristes d’affaire. Michaël Cortot souhaite agrandir Vitiloire jusqu’au Boulevard Béranger et proposer un label pour prouver la qualité et la traçabilité des produits servis en restauration rapide. Il veut lui aussi attirer de nouvelles compagnies aériennes sur l’aéroport de Tours.

 

Au moment de publier cet article, nous n’avions pas pu consulter les programmes sur ce thème de Philippe Lacaile (Tours en Mouvement), Xavier Dateu (Vous + Nous = Tours), Gilles Godefroy (Alliance et Rassemblement pour Tours), Thomas Jouhannaud (Faire entendre le camp des travailleurs) et Carole Charrier (Nous ne battrons pas en retraite à Tours).