Tours

[Municipales à Tours] Palais des Sports, gymnases, foot… Qui pense quoi pour le sport ?

On fait le tour des programmes des candidats.

Le 15 mars approche et avec lui le 1er tour des élections municipales. A Tours, 11 listes comptent solliciter les suffrages des électrices et des électeurs. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons une série d’articles sur les propositions des uns et des autres en fonction des grands thèmes de la campagne. Aujourd’hui, le sport. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de la publication détaillée des programmes.

A LIRE AUSSI : Notre article sur les transports, sur l'économie, celui sur l'environnement et notre article sur la sécurité

 

Xavier Dateu – Vous + Nous = Tours

Le candidat souhaite privilégier la rénovation des équipements sportifs de la ville actuellement en mauvais état plutôt que la transformation du Palais des Sports. Il envisage un plan de 40 millions d’€ sur 6 ans pour les gymnases et autres structures de la commune, en sollicitant des subventions extérieures. Il suggère par ailleurs un budget participatif de 500 000€ par an dédié aux associations et clubs sportifs afin de réaliser des projets en lien avec leurs activités.

 Les détails sur son site de campagne : https://www.xavierdateu-tours2020.fr/

 

Claude Bourdin – C’est au Tour-s du Peuple

Il souhaite repenser la politique de subventions avec pour principes « la transparence, le partage et le souci de l’accueil des publics populaires. » Il veut ainsi augmenter et diversifier les aides, soutenir les clubs qui développent la pratique amateur « sans discrimination et sans faire de la compétition le but principal de leurs activités. » Claude Bourdin plaide par ailleurs pour la création d’une grande salle populaire polyvalente ainsi que des plateaux sportifs et des salles couvertes dans les quartiers qui n’en ont pas, ou d’en rénover d’autres. Il promet que la piscine du Lac ou le golf de la Gloriette seront gérés par une régie publique et non plus par le privé via une régie métropolitaine des sports.

Plus de propositions sur son site de campagne : https://www.catdp2020.com/

 

Emmanuel Denis – Pour Demain Tours 2020

Le candidat plaide pour une équité des moyens accordés aux pratiques féminines et masculines, quelle que soit la discipline. Il veut soutenir les clubs handisport, aménagés des parcours sport-santé en libre accès, créer une charte environnementale pour le sport, ouvrir les structures sportives pendant les vacances. Autres idées : un plan d’investissements (non chiffré) pour rénover les installations, organiser des matchs de gala de haut niveau dans un Grand Hall rénové et transformer le Tours Football Club en société coopérative populaire. C’est-à-dire que le club pourrait être détenu par des citoyens, des entreprises ou des collectivités locales et non plus par un seul homme comme aujourd’hui.

 Programme complet sur son site web : https://pourdemaintours2020.fr

 

Nicolas Gautreau – Les Indépendants

Sans donner de calendrier ou de budget il compte engager un plan de rénovation de plusieurs équipements : le Centre Municipal des Sports au Sanitas, les vestiaires du Stade Tonnelé pour le rugby et la salle d’haltérophilie… Il veut reconstruire le gymnase du Hallebardier et les vestiaires de hockey, poursuivre le projet de skate park et mener des travaux à la Milletière. En plus de ça, Nicolas Gautreau veut des city-stades dans tous les quartiers et pose la question de comment encourager les pratiques sportives des écoles éloignées des gymnases. Il veut créer une plateforme de réservation claire pour les structures sportives de la ville et soutenir aussi bien les grands clubs que les athlètes dans des pratiques peu médiatisées.

Programme complet sur son site web : https://pourdemaintours2020.fr

 

Benoist Pierre – C’est Votre Tours

Il souhaite accompagner pleinement le projet de « Tours et la Touraine base arrière des JO 2024 », avec des candidatures pour accueillir des délégations dans le cadre des compétitions. Il prévoit un plan de rénovation des équipements sportifs à planifier sur dix ans, veut construire une grande salle « multifonctionnelle » pour des événements majeurs et installer de nouveaux équipements sportifs urbains dans les quartiers qui n’en possèdent pas encore. Un programme annuel d’animations à destination des pratiquants et le développement d’actions de loisirs au sein des clubs sportifs sont également à l’étude.

Pour en savoir plus, consultez son site : https://www.benoistpierre2020.fr/

 

Philippe Lacaile – Tours en Mouvement

Lui c’est sur 12 ans qu’il envisage de planifier les rénovations d’équipements sportifs, soit deux mandats de maire. Il veut aussi favoriser la coopération entre clubs à l’échelle de la Métropole et encourager la mutualisation des équipements. Il souhaite aider les clubs à se faire connaître et à présenter leurs activités dans les quartiers, veut organiser un événement majeur en lien avec les JO 2024, ouvrir toutes les pratiques sportives aux personnes en situation de handicap et accompagner la formation des dirigeants bénévoles.

Plus d’informations en consultant son site de campagne : https://toursenmouvement.fr/

 

Christophe Bouchet – Tours nous Rassemble

Il mène le projet de rénovation du Palais des Sports pour en faire une salle de 5 000 places dédiée aux sports de ballon (on comprend donc le volley, mais pas que). Il y aura aussi des salles annexes pour les sports de combat, une isolation thermique de la piscine et une rénovation de la patinoire. Le projet de patinoire ludique aux Deux-Lions évoqué depuis plusieurs années est également conservé par Christophe Bouchet qui envisage en parallèle un plan de rénovation des équipements (stade Tonnelé, Vallée du Cher avec création d'un terrain synthétique, nouvelle salle pour le CEST dans le quartier des casernes). Il veut reconstruire le gymnase Raspail et le terrain de boule de fort, redynamiser le dispositif Cité Club et demander à toutes les associations sportives de promouvoir les valeurs citoyennes.

Pour en savoir plus, son site de campagne : https://www.bouchet2020.fr/

 

Michaël Cortot – Projet Citoyen pour Tours

« Nous initierons dans les pratiques sportives et culturelles des rencontres pour tous les âges, tous les handicaps, tous les genres. Nous créerons le festival CAP-HANDI des sports de plein air où pourront se mesurer des personnes valides et invalides, afin de promouvoir la solidarité et l’inclusion. L’accessibilité des personnes à mobilité réduite à toutes les installations sportives est un chantier à achever » écrit le candidat qui plaide lui aussi pour l’accueil de délégations sportives au moment des JO 2024.

Plus d’infos sur son site Internet : https://projetcitoyenpourtours.fr 

 

Au moment de publier cet article nous ne connaissions pas les propositions de Thomas Jouhannaud (Lutte Ouvrière – Le camp des travailleurs), Carole Charrier (Nous ne battrons pas en retraite à Tours) et Gilles Godefroy (Alliance et Rassemblement pour Tours).