Tours

ReplayTouraine #24 – Coronavirus, homophobie, bar à chats… 5 infos qui ont marqué la semaine

On parle aussi (un peu) des élections municipales.

Chaque samedi, le ReplayTouraine vous offre un résumé des infos marquantes de la semaine en Indre-et-Loire. Voici l’édition du 29 février.

 

1 – La lutte contre le coronavirus s’organise

La ville de Tours jeudi, le CHU vendredi : opération communication des pouvoirs publics en vue de l’épidémie de coronavirus. La France approche le cap des 60 cas déclarés et on se dit que tôt ou tard la Touraine pourrait être concernée par la maladie. Alors les autorités tentent de prendre les devants pour minimiser l’impact. La ville de Tours, celles de Joué, La Riche ou le Conseil Départemental appellent leurs salariés à ne pas venir travailler pendant 14 jours et à rester chez eux s’ils ont passé des vacances dans une zone à risques (Chine, Corée du Sud, Macao, Iran, Italie du Nord). Le rectorat demande la même chose aux élèves qui rentrent de vacances lundi. L’hôpital pourra mobiliser jusqu’à 28 chambres à l’isolement et rassure en disant qu’un seul cas sur 500 ou 1 000 est vraiment grave.

A noter que la DIRECCTE (un service de l’Etat) a mis en place une cellule régionale pour les entreprises dont l’activité est impactée par cette crise de santé publique. Un mail ([email protected]) ou un téléphone (02 38 77 69 74).

 

2 – La lutte contre le harcèlement de rue s’organise

Des étudiants de l’IUT de Tours ont imaginé une campagne contre le harcèlement de rue avec des affiches qui seront diffusées à partir de la semaine prochaine dans la ville, une expo (dès le 4 mars) à l’Hôtel de Ville, une application pour donner l’alerte dans la rue et un dispositif contre le harcèlement dans les bars. L’antenne tourangelle de l’association Stop Harcèlement de Rue a, pour sa part, regretté de ne pas avoir été associée à ce projet.

Plus d’infos dans cet article.

 

3 – La lutte contre l’homophobie en Pologne depuis le Centre-Val de Loire

La région Centre-Val de Loire s’est publiquement indignée que la région de la ville polonaise de Cracovie avec laquelle elle a eu des liens forts adopte une position radicalement anti-LGBTI. Même si ses relations étaient au point mort, elle a officiellement décidé de suspendre ses relations pour protester contre ce qu’elle estime être une atteinte grave aux droits humains.

Plus d’infos dans cet article.

 

4 – La lutte pour devenir maire continue

Ça y est on connait toutes les listes candidates aux élections municipales dont le 1er tour est prévu le 15 mars. Il y aura finalement 11 à Tours (une liste d’avocats opposés à la réforme des retraites a été déposée à la dernière minute), 5 à Joué-lès-Tours, 7 à Saint-Pierre-des-Corps, 4 à Chinon et Amboise, 2 à Saint-Avertin, La Riche, Loches, Fondettes ou Saint-Cyr-sur-Loire. Pour les communes sans liste, si personne ne se présente d'ici le second tour la préfecture prendra la main. La campagne officielle débute ce lundi 2 mars pour 12 jours.

 

5 – Instant mignon

Le 1er Bar à Chats de la région Centre-Val de Loire ouvre officiellement ce samedi à Tours, Rue de la Victoire. Les félins qui y vivent sont tous à adopter, après avoir été battus ou abandonnés dans la rue. La jeune femme à la tête de ce commerce a mis en place un système strict : réservation, surchaussures et lavage des mains obligatoires pour rentrer, interdiction de porter les chats ou de les réveiller. A l’intérieur, tout est pensé pour le confort des matous et ce sont donc les humains qui s’adaptent.

Notre reportage à découvrir ici.

 

BONUS – L’une des boutiques les plus étranges de Tours

L1030051

Timbres et Monnaies : vous connaissez peut-être (c’est Place Michelet à Tours). Cette boutique est un paradis pour collectionneurs en tous genres (minéraux, timbres et plein d’autres choses parfois étranges). On vous raconte l’épopée de ce magasin-musée sur 37 degrés.