Tours

StorieMunicipales J-16 - Une 11e liste candidate à Tours ; Tirage au sort à la préfecture d'Indre-et-Loire ; Des nouvelles de Ballan et Montbazon...

Une 2e liste confirmée à Loches.

Le 1er tour des élections municipales approche (dimanche 15 mars) et pour suivre la campagne le mieux c'est de lire nos comptes rendus réguliers dans cette StorieMunicipales ! Voici l'édition du 28 février, et vous pouvez toujours nous envoyer les infos dans vos communes par mail !

-------------

TOURS - Une 11e liste déposée

On trouvait déjà que 10 listes en piste pour l'élection municipale à Tours c'était beaucoup mais il faudra finalement composer avec une 11e candidature, celle de Carole Cherrier, représentante des avocates et avocats du barreau de Tours. Sa émarche fait suite au mouvement de la profession contre la réforme des retraites. Elle voit cela comme une autre façon de se faire entendre. D'ailleurs, l'initiative tourangelle n'est pas isolée puisque Dijon aura également sa liste d'avocats en lice au 1er tour de l'élection.

Déposée ce jeudi en préfecture, la liste de Carole Charrier est composée de 55 noms, comme les autres. On notera que c'est la seule conduite par une femme dans la première ville d'Indre-et-Loire. Il faut maintenant attendre sa validation définitive par la préfecture qui doit vérifier qu'elle repsecte bien toutes les conditions pour le scrutin. Si c'est le cas, elle aura été montée en un temps record : moins d'une semaine.

 

INDRE-ET-LOIRE - Fin de dépôt des listes et tirage au sort

Depuis ce jeudi 18h impossible de déposer une liste aux Municipales. La préfecture d'Indre-et-Loire organise ce vendredi après-midi un tirage au sort pour déterminer l'ordre officiel des candidatures, donc le numéro des panneaux électoraux sur lesquels les affiches pourront être colées. Jeudi soir un candidat nous confiait que cette opération en apparence anodine avait quand même un petit enjeu : "C'est mieux d'être placé aux extrémités" soulignait-il. La campagne officielle débutera lundi 2 mars pour deux semaines, jusqu'au vendredi 13 mars à 23h59.

Le 15 mars (et le 22 si nécessaire), les bureaux de vote ouvriront de 8h à 18h, 19h dans certaines communes comme Tours et Saint-Avertin.

On notera que, finalement, une 2e liste se présente à Loches alors que pendant longtemps le maire sortant Marc Angenault a failli se retrouver seul en piste. Il sera donc opposé à une initiative citoyenne.

 

BALLAN-MIRE - Une polémique

Les groupes d'opposition rassemblés autour de Thierry Chailloux dénoncent "un déni de démocratie" pour une affaire concernant le dernier bulletin municipal. Ils ont voulu publier chacun le même texte dans ce document de la ville qui doit obligatoirement laisser de la place aux minorités du conseil municipal pour s'exprimer. 3 textes ont donc été transmis aux équipes qui rédigent le magazine, expliquant que les élus ne souhaitaient pas formuler d'expression politique. Finalement aucun texte n'a été édité. Même pas en un seul exemplaire au lieu des 3 identiques transmis. De "la censure" pour l'équipe d'Unis pour Ballan-Miré qui estime que le maire Alexandre Chas ne respecte pas le code électoral.

Notons que dans cette commune de 8 000 habitants on trouve aussi la présence d'une liste Rassemblement National, la seule d'Indre-et-Loire avec celle de Tours.

 

Montbazon, ma ville complète son programme

La liste opposée à celle de la majorité sortante (Montbazon avec coeur et passion) fait ses propositions pour la commune de la vallée de l'Indée :

  • Déployer des caméras de surveillance de manière "rationnelle"
  • Réactualiser la programmation des feux tricolores
  • Proposer un circuit pour les cars scolaires
  • Faire appliquer l'interdiction des camions de plus de 7,5 tonnes
  • Mettre en place un plan pluriannuel de réfection de la voirie
  • Réhabiliter le manoir de la Grange Rouge
  • Aménager des lieux de loisirs et de détente
  • Mettre en place un programme de connaissance et de préservation de la biodiversité
  • Créer des mares communales
  • Mettre en place un ramassage des métaux encombrants et proposer le recyclage des bois d'élagage
  • Installer des composteurs collectifs
  • Créer un budget participatif