Tours

[En vitrine] Un nouveau café dans le quartier Velpeau

Avec un concept bien à lui.

[En vitrine] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée à l’actualité commerciale du département.

 ---------

« On avait une vitrine sur la rue et on trouvait cela dommage de ne pas l’exploiter pleinement » nous explique le Secours Catholique d’Indre-et-Loire. L’association qui compte 6 salariés et une centaine de bénévoles à Tours (300 dans le département) est à l’initiative de l’ouverture du Café Fraternité au 35 Rue de la Fuye, tout au Nord de Velpeau. Depuis fin janvier, on peut en pousser la porte à coup sûr du lundi au vendredi après-midi de 14h à 17h, mais aussi à d’autres moments selon les activités qui y sont organisées.

Le Café Fraternité, c’est un espace associatif qui se veut un lieu de rencontre dans le quartier. Il est animé par une équipe de bénévoles qui se relaie au fil de la semaine, chacun avec son style et ses idées. Par exemple, Claire adore la lecture et confectionner des gâteaux… Donc elle envisage de faire un peu de pâtisserie ou d’animer des ateliers littéraires pour que l’assistance partage ses bouquins coups de cœur. « On est ouvert à tout le monde, on espère interpeller les gens pour les faire venir, par exemple les personnes âgées qui n’osent pas trop sortir de chez elles. »

Ancienne salle de réunion ou d’activité du Secours Populaire, le local a été complètement repensé pour devenir un café en bonne et due forme. Un mur a été cassé pour installer un bar et une petite cuisine, et plusieurs meubles chinés à droite et à gauche. Il y a une grande table centrale, un buffet, une commode, quelques plantes, lampes et bougies.

Des cours d’anglais, des jeux de société, un projet de fête des voisins…

« Quand les gens viennent on leur demande ce qu’ils aimeraient bien trouver ici » poursuit Claire. Parmi les activités déjà en place : tricot le mercredi après-midi, atelier do it yourself, randonnées, gym d’anglais le samedi matin à 10h… En projet également : des moments pour les jeux de société, pourquoi pas une fête des voisins et l’instauration du Café Suspendu, ce concept solidaire consistant à payer un café au prix de 2 pour qu’une personne démunie puisse en commander un gratuitement… « Notre but c’est de partager et de rassembler, montrer qu’il se passe des choses. » Comme les débuts sont un peu timides, une table bloque la porte en position ouverte pour inciter à la pousser. Des flyers seront bientôt distribués dans les rues adjacentes, et une page Facebook relaiera les différents événements.

Le panneau d'échanges de services.

Avant d’ouvrir, ce Café Fraternité a germé dans la tête d’Ursula Vogt, déléguée départementale de l’association : « Je pense qu’ici il y aura toujours des nouveautés en fonction des envies des bénévoles et des usagers. » Pour créer ce lieu, la responsable du Secours Catholique a travaillé pendant près d’un an, en adaptant à Tours ce concept déjà vu ailleurs. « A Velpeau il y a déjà le Patronage Laïc ou le Vel’Pot mais chacun apporte un service différent. Ici c’est un lieu de rencontres et de proximité. » Parmi les envies : proposer aux retraités qui n’osent pas se déplacer d’aller les chercher à domicile et de les raccompagner. La solidarité à tous les étages : « Cela permettrait aux gens de mieux connaître leurs voisins » comment Claire et Ursula.