Tours

[Faut y aller] L’Académie de la Bière est le nouveau repère des humoristes à Tours

Grâce à l’AKA Comedy Club, un mercredi par mois.

Tu as envie de te marrer un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Tes potes sont drôles (évidemment, c’est tes potes) mais tu as envie de t’ouvrir à d’autres horizons. D’entendre d’autres vannes. Dans ce cas, tends l’oreille au sujet du projet de Teddy et Rony, deux humoristes tourangeaux qui sont aussi – respectivement – militaire et veilleur de nuit. Les deux garçons se sont rencontrés sur une scène ouverte… à Toulouse et ça a matché, au point que Rony s’occupe de la mise en scène de Teddy et qu’ils ont monté un projet commun :

« C’était en janvier 2019. On en avait marre de bouger pour faire des plateaux dans toute la France alors on a cherché un lieu à Tours et l’Académie de la Bière nous a dit oui. En plus on connait beaucoup d’humoristes qui sont intéressés pour venir à Tours en complément des gros bastions de l’humour que sont Paris, Lyon, Bordeaux ou Nantes. Nous ne sommes pas très loin en plus. »

Le camp de base est donc fixé à l’Aka près de la cathédrale, dont la salle attenante est devenu l’Aka Comedy Club déjà à deux reprises. Descendre une pinte et se marrer en même temps c’est désormais possible un mercredi soir par mois, « un soir où il n’y avait pas forcément beaucoup de monde dans le bar. » Et du coup maintenant si, d’autant que l’entrée est gratuite (enfin, faut prendre une conso et laisser quelques sous dans le chapeau est apprécié à la fin de la soirée pour rémunérer les artistes qui se sont produits sur scène ou financer le matériel ou la com des soirées d’après).

La soirée se déroule comme tous les cpmedy club : on laisse aux artistes entre 5 et 15 minutes pour se produire, « n les sélectionne avant si on les connait ou en regardant les vidéos mais ensuite on leur laisse carte blanche » souligne Teddy. L’idée c’est d’avoir une demi-douzaine de prestations à chaque fois.

 

Un comedy club à Tours, ce n’est pas une première. On en a déjà vu au Winchester, une humoriste tourangelle organise ses soirées à L’Aventure Place de la Victoire… Cela reste tout de même plus rare que les concerts, « et souvent l’humour est intégré dans une soirée pluridisciplinaire ce qui ne convient pas aux gens qui veulent juste rire » enchaîne Teddy qui n’est pas fermé à l’accueil de magiciens, tant qu’il fait rire en plus de faire des tours, façon Eric Antoine par exemple. Pareil pour la musique, si les textes sont du genre tordants. « On laisse sa chance à tout le monde. La dernière fois il y avait un gars dont c’était seulement la 3e scène. Et puis il n’y a pas de vote pour déterminer la meilleure prestation, nous faisons ça dans un esprit familial. » Les débutants peuvent venir tester leurs vannes, mais aussi des hommes et des femmes plus habitués à la scène parce qu’ils ont fait des premières parties ou sont déjà passés à la télé dans des émissions comme TPMP avec Cyril Hanouna.

En fait chacun son parcours : si on prend l’exemple de Teddy, il fait des blagues en guise de loisir tandis que Rony espère une carrière.

« N’importe qui peut faire de l’humour. Moi ça a commencé comme ça : un ami faisait la première partie d’Alban Ivanov, je lui ai dit que j’étais admiratif des gens qui montent sur scène. Il m’a dit pourquoi pas toi. Je suis venu voir un plateau à Bordeaux, et après ça il m’a dit ‘maintenant dans un mois tu es sur scène. Je n’en avais jamais fait à part un peu de théâtre dans mon viilage. J’ai adoré l’expérience et maintenant je suis dedans. »

Teddy, cofondateur de l’AKA Comedy Club de Tours.

Pour progresser, Teddy teste et reteste ses vannes, « une dizaine de fois pour voir si elles marchent. » Il prend tous les conseils d’autres humoristes, recherche les opportunités de premières parties, favorise les nouvelles rencontres… « Il faut se mettre en danger, ça remonte le moral. »

Prochaine date de l’AKA Comedy Club le 11 mars en soirée, puis le 8 avril, et ensuite en mai et juin. A suivre sur Facebook.