Tours

StorieTouraine, 20/02/20 – Dégradations de radars : 5 interpellations ; Une femme de 49 ans portée disparue à Tours…

Et des nouvelles de l’éboulement Rue Bretonneau à Amboise.

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire, mis à jour si nécessaire. Voici l’édition de ce jeudi :

 ---------------

Interpellations après dégradations…

Ce mardi Info Tours vous dévoilait la dégradation d’un nouveau radar automatique au bord du périphérique de Tours à Chambray. Survenu le 12 février, ce sinistre est le 3e depuis le début de l’année sur la D37. Le 4e dans le département en ajoutant la destruction d’une machine à La-Ville-aux-Dames.

Dans un communiqué publié ce jeudi, le procureur de Tours Grégoire Dulin annonce l’interpellation de 5 personnes : « Le 19 février 2020 à 0H25, les militaires de la Compagnie de gendarmerie d'Amboise procédaient à l'interpellation en flagrance de cinq individus alors qu'ils s'apprêtaient à incendier un radar automatique sur la commune de Monnaie. Ils étaient arrêtés alors qu'ils venaient de déposer des pneus et des cartons au pied du radar tourelle. La perquisition des deux véhicules utilisés pour se rendre sur les lieux permettaient de découvrir la présence de produits inflammables (briquet, allume-feu). Ces cinq personnes (deux femmes âgées de 22 ans et 50 ans et trois hommes âgés de 20 ans, 33 ans et 48 ans) étaient immédiatement placées en garde à vue. Se revendiquant comme appartenant au mouvement des gilets jaunes, ayant déjà participé à des actions sur des péages notamment, les cinq mis en cause reconnaissaient leur présence sur les lieux de la dernière tentative. Deux mis en cause sont déjà connus de la justice. »

Les cinq personnes seront jugées ce vendredi à 14h en comparution immédiate. Ils risquent dix ans de prison.

 

Appel à témoins…

Une femme de 49 ans – Moinécha Soumaila – a disparu ce mercredi 19 février à Tours. La police lance un appel à témoins pour la retrouver. Elle mesure 1m56, a les cheveux noirs, les yeux marrons. Il faut appeler le commissariat si vous en savez plus.

 

Eboulement à Amboise…

Il y a quelques semaines le coteau s’est en partie effondré Rue Bretonneau à Amboise. Les travaux de renforcement se poursuivent. À partir du samedi 22 et jusqu’au mercredi 26 février 2020 inclus, la circulation sera interdite sauf riverains rue Bretonneau. La circulation sera rétablie sans préavis suivant l’avancement des travaux de réparations de l’éboulement. Une déviation sera mise en place par les rues suivantes… Pour les usagers venant de Bléré : Avenue de Chanteloup, Rue du Commandant Tulasne, Rue Saint-Denis ou Avenue des Montils, Rue de Mosny, Rue du Cardinal Georges d’Amboise. Pour les usagers venant du quai du Général de Gaulle : Rue Rabelais, Rue du Cardinal Georges d’Amboise, Rue de Mosny, Avenue des Montils ou Rue Saint Denis, Rue du Commandant Tulasne, Avenue de Chanteloup.

À partir du samedi 22 et jusqu’au mercredi 26 février 2020 inclus, le stationnement sera interdit rue Bretonneau au droit de l’éboulement, sauf aux véhicules de l’entreprise chargée des travaux.

 

Affaire Ligéris…

Ce mercredi nous évoquions la plainte d’une syndicaliste CFDT du bailleur Ligéris qui reproche à son employeur de la discrimination syndicale et relate des faits de harcèlement au sein de son travail. Elle est actuellement en arrêt maladie. La direction répond : « Nous avons toujours été, et nous sommes au quotidien, extrêmement soucieux du bien-être de nos salariés. Aussi, nous contestons fermement les accusations de la CFDT, ayant trait à la situation d’une seule salariée qui est sa Déléguée syndicale. De plus, la société a reçu des lettres de salariés dénonçant le comportement de cette salariée qui sont en cours de traitement. Nous ne pouvons donc à ce stade nous exprimer davantage sur cette situation. La société se réserve le droit d’engager une action en diffamation à raison du communiqué de presse de la CFDT. »

 

Bons résultats de la fac de droit de Tours...

Avec 4 000 étudiants, elle vient d'obtenir des distinctions : la Licence de Droit arrive en 4ème position du classement, derrière deux universités parisiennes et Aix-Marseille Université. Le Master Juriste européen de l’université de Tours vient d’être classé 6ème meilleur Master de droit européen et international des affaires. Il arrive en 2ème place des masters non parisiens. Les deux parcours du Master Juriste d'entreprise sont également très bien classés, puisque le parcours Droit social arrive en 5ème place et le parcours Droit des affaires à la 12ème place.Il arrive en 5ème place des masters non parisiens. Le Master Droit des affaires internationales se situe quant à lui en 10ème position de ce même classement Eduniversal.