Tours

StorieMunicipales, J-24 – Xavier Dateu annonce ses nouveaux noms ; Débat sur le vélo à Tours ; La liste de Fabienne Colboc à Chinon…

On parle aussi de Beaumont-Louestault.

Le 1er tour des élections municipales est prévu le 15 mars (un dimanche). Pour suivre la campagne en Indre-et-Loire, il vous suffit de lire régulièrement notre Storie spéciale. Pour nous informer de ce qu’il se passe dans votre commune : [email protected].

 

Tours – Xavier Dateu complète sa liste...

Le candidat de centre-droit (encarté au parti Les Centristes) a annoncé la suite de son équipe ce mardi : Annabelle Baron, 22 ans – Assistante Administrative et communication ; Elena Bertrand, 56 ans – Technicien AFC CAF ; Anne-Laure Billand, 36 ans – Entrepreneur ; Laurène Brazilier, 34 ans – Commerçante ; Philippe Cruanes, 73 ans – Chef d’entreprise à la retraite ; Guillaume Da Silva, 39 ans – Boulanger-Pâtissier ; Jean-Louis Delagarde, 68 ans - Architecte ; Julie Druelle, 30 ans – Coordinatrice clinique ; Antoine Duchateau, 36 ans – Commerçant ; Stella Evèque, 42 ans – Assistante vie de famille ; Marie Joubert, 30 ans – Coordinatrice marketing ; Jordan Le Halper, 27 ans – Gestionnaire conseil en protection juridique ; Stéphanie Lepron (Les Républicains), 47 ans - Conseillère municipale de Tours - Notaire Assistant ; Maryam Mikki, 28 ans – Secrétaire ; Vincent Péchon, 24 ans – Chargé entrepreneuriat à l’Université de Tours ; Ingrid Pointout, 36 ans – Assistante communication/marketing ; Eric Pied, 55 ans – Surveillant immeubles Tours Habitat ; Jacques Pilorget, 73 ans – Commerçant à la retraite ; Lisa Ttroisfontaine, 26 ans – Pharmacienne.

Le candidat a également fait venir le patron de son parti, l’ex-ministre Hervé Morin, pour un aller-retour express au cours duquel il a chargé la majorité LREM : « Je m’amuse aujourd’hui de voir tous ceux qui dans une espèce de fébrilité opportuniste pensent qu’être macronien ou En Marche c’est la clé de la réussite. Dès que la majorité est dans la panade ils cherchent à revenir aux sources. » Puis : « Il faut dire au gouvernement qu’il est temps que ça change. Quand un gouvernement n’entend pas, le meilleur message c’est celui des urnes. Les Municipales c’est un moyen de dire, au moment où notre démocratie est menacée et fragile, que les élections locales sont là pour refonder notre démocratie. Nous serions inspirés de suivre le modèle d’autres pays européens ou la politique est essentiellement assurée par les politiques de proximité. »

 

Tours – Emmanuel Denis, ami des animaux…

Le candidat de la liste Pour Demain Tours 2020 a signé la charte « Une ville pour les animaux » de l’association L214 Ethique et animaux. Il s’engage à une alternative végétarienne systématique pour les repas à la cantine dans les écoles de la ville, intégrer le bien-être animal dans la commande publique pour la restauration collective, refuser les cirques avec animaux sauvages (mesure déjà en vigueur depuis novembre 2019) ou garantir la transparence de l’activité des fourrières.

 

Tours – La France Insoumise clarifie sa position…

« La France Insoumise de Tours renouvelle son soutien aux candidats insoumis engagés aux côtés d'Emmanuel Denis et représentés par leur porte-parole et 3e de liste Bertrand Renaud. Le comité électoral de la France Insoumise, réuni à Paris le 18 et 19 janvier 2020, a examiné le recours de monsieur Claude Bourdin. Ce recours a échoué.  La France Insoumise ne soutient aucune autre liste à Tours que Pour Demain Tours 2020, aucun groupe d'action d'insoumis de la ville ne peut soutenir une autre liste que Pour Demain Tours 2020. Aucun autre candidat que ceux soutenus par le mouvement, ne peut se prévaloir du soutien de La France insoumise et utiliser son logo. Le Parti de Gauche ne soutiendra jamais une autre liste que celle soutenue par la France Insoumise (le Parti de Gauche étant inclus dans l'espace politique de la France Insoumise comme Ensemble Insoumis ou encore Les communistes Insoumis) » : voici une partie du texte envoyé par les instances locales du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Il acte donc si c’était encore nécessaire que le mouvement ne soutient pas Claude Bourdin, pourtant candidat LFI aux législatives à Tours en 2017. Ce dernier qui présentait sa liste mardi soir au Sanitas a utilisé sur des documents de campagne un logo La Touraine Insoumise.

 

Tours – Le vélo au cœur des Municipales…

Le thème d’un débat organisé par le Collectif Cycliste 37 ce jeudi 20 février à 19h salle Anatole France à l’hôtel de ville de Tours pour discuter politique cyclable avec des candidats. Mais c'est déjà complet...

 

Chinon – La liste de Fabienne Colboc…

La députée LREM se lance dans la campagne face au maire sortant (de droite) Jean-Luc Dupont et l’ex député (ex-PS) Laurent Beaumel. Le nom de sa liste : Vivre Chinon. Le vigneron Jean-Martin Dutour est son N°2, la chargée de formation Aurélie Butel N°3, François Montacié (chirurgien-dentiste), N°4. Ensuite, dans l’ordre : Aurélie Dauleac (formatrice en joaillerie), Franck Meunier (prof d’EPS au lycée Rabelais), l’assistante d’éducation Clarisse Poisson, Bernard Alzon (retraité de l’automobile), Yolande Guillard (retraitée de la santé), Alain Grosman (cadre dans le services à la personne)… Au total 31 noms. En cas de succès, l’élue quittera l’Assemblée Nationale.

 

Beaumont-Louestault…

Stéphane Beguier, 50 ans, dévoile sa liste pour les élections de Beaumont-Louestault. Elle est baptisée « Votre Avenir à Beaumont-Louestault » et composée de 23 personnes.

« Le village se transforme peu à peu en cité dortoir » déploré le candidat qui propose un programme avec 5 axes : dynamisme et développement local, la sécurité, la petite enfance et la jeunesse, un village éco-responsable et une communication plus participative. Réunions publiques le 6 mars à 19h, salle des fêtes et le 13 mars, 19h, au même endroit.