Tours

Tours Métropole : budget, projets, tramway... le débrief du dernier conseil avant les élections

Plein de chiffres mais c’est très intéressant.

Ce jeudi soir les élus de Tours Métropole tenaient leur dernier conseil du mandat commencé en 2014. 6 années marquées par l’évolution de l’agglomération qui a obtenu le prestigieux statut de métropole en 2014 et mené des projets comme l’élaboration d’un plan de prévention des risques d’inondations. L’assemblée sera profondément transformée dans les prochaines semaines : après les élections municipales des 15 et 22 mars 83 nouveaux élus prendront leurs fonctions, dont 38 pour la seule ville de Tours (11 aujourd’hui). En attendant de savoir qui la composera, qui la présidera (Philippe Briand, ou pas ?) on vous résume cette ultime réunion organisée dans la salle Jean Germain du siège métropolitain aux Deux-Lions.

 

Budget...

C’était le principal sujet de la soirée. 116 millions d’euros d’investissements sont annoncés avec 13,4 millions d’€ d’emprunts contre 21 millions envisagés en 2019. « Si on réalise 70% de ce investissements nous n’aurons pas besoin d’emprunter » commente le rapporteur du budget, Christian Gatard. D’après lui ce serait une première depuis 18 ans. De quoi envisager une forte réduction de la dette qui est aujourd’hui de 380 millions d’€ (420 millions en 2014). Par ailleurs, notons que Tours Métropole prévoit de recevoir 137 millions d’€ de recettes fiscales en 2020.

Avec son argent, l’agglomération compte engager 20,9 millions d’euros pour le développement économique en 2020 dont 5,3 millions d’€ de soutien aux entreprises et 4 millions d’€ pour l’aménagement de la zone de l’aéroport, baptisée Aéroparc.

Le rapporteur du budget (et maire de Chambray) Christian Gatard.

20,4 millions d’€ seront dédiés à l’environnement, aux énergies et au cadre de vie, 59,5 millions d’€ pour les infrastructures et les espaces publics, 59,6 millions d’€ pour l’aménagement, l’habitat et les solidarités dont 10 millions d’€ pour la politique d’accès au logement ou 1 million d’€ pour l’accueil des gens du voyage. 3,3 millions d’€ seront portés vers la culture, 8,9 millions d’€ pour le sport dont 3,5 millions pour construire un gymnase Haute Qualité Environnementale à Chanceaux-sur-Choisille.

Le saviez-vous ?

La Métropole prévoit 1,2 million d’€ pour financer des projets associatifs sur proposition des communes.

Parmi les dossiers concrets qui doivent aboutir ou avancer en 2020 : une étude pour réduire la pollution lors du ramassage des déchets ; un soutien accru au vélo (5,5 millions d’€) ainsi qu’à la batellerie ; le développement du service de paiement en ligne des factures d’eau... 3 millions d’€ sont prévus pour les études préparatoires à la construction d’une 2e ligne de tramway, 2 millions d’€ pour l’achat de nouveaux bus roulant au gaz, le déploiement de panneaux solaires sur les bâtiments de la métropole pour 75 000€, 60 000€ pour étudier le projet de création d’un quartier « Hydrogène » à Rochecorbon.

Le saviez-vous ?
Rémunérer le personnel de Tours Métropole nécessite 63,4 millions d’€, en légère hausse. Environ 5% de la masse salariale est en situation de handicap (la loi en demande 6%).

Tours Métropole prévoit près de 3 millions d’€ pour le développement et la réhabilitation de logements sociaux, 1 million d’€ pour un gymnase neuf et écologique à Druye, 300 000€ pour le début de chantier d’un autre équipement sportif (cette fois à Parçay-Meslay). Autre chose ? 4,5 millions d’€ pour la nouvelle piscine de Fondettes. 26,3 millions d’€ pour des travaux de voirie et 850 000€ pour de l’éclairage basse consommation.

Avant de refermer cette page, notons que la Métropole n’a pas augmenté ses taux de fiscalité. D’ailleurs ils n’ont pas du tout progressé en 6 ans, sauf la taxe pour l’enlèvement des ordures ménagères (une fois).

Tram...

Philippe Briand a annoncé qu’il avait des propositions d’meprunts à des taux très intéressants pour financer deux nouvelles branches de tramway. L’extension du réseau de tramway vers La Riche et Chambray est estimée à 500 millions d’euros et ces propositions d’emprunts portent sur 50% de la somme. Globalement, Tours Métropole souhaite construire 4 nouvelles branches de tramway : La Riche, Chambray mais aussi Saint-Pierre-des-Corps et Saint-Cyr-sur-Loire. Le président de l’agglomération estime que cela coûtera 1 milliard d’euros.  

 

Point Mame...

Le vice-président en charge de l’économie Thibault Coulon a indiqué que la Cité de la Création et de l’Innovation serait à l’équilibre financièrement cette année grâce aux nombreux événements organisés sur place, en plus de la location de locaux pour les entreprises qui ont installé leurs bureaux là-bas. L’agglo va également débloquer 578 000€ pour acheter et rénover le Pavillon Prouvé sur le toit du bâtiment. On ne sait pas encore dans quel objectif. La question d’un restaurant avait été évoquée il y a plusieurs années mais elle n’a plus jamais refait la Une depuis.

Risques d’inondations...

Le président Philippe Briand a souligné que la Métropole devait s’assurer d’avoir des digues en excellent état au bord de la Loire et du Cher. Selon lui, l’enjeu c’est d’inciter l’Etat à entretenir au mieux ses propres digues car elles deviendront propriété de l’agglo en 2024 et que l’élu n’a pas du tout envie d’avoir à payer pour les rénover si nécessaire.

 

Agriculture...

Après La Riche et Fondettes, Tours Métropole prévoit de soutenir l’installation d’agriculteurs à Saint-Avertin, Berthenay et Chambray-lès-Tours. C’est annoncé pour cette année.

 

Echange...

En ce dernier conseil de mandature, Emmanuel Denis (EELV) a remercié Philippe Briand pour son écoute d’avoir accepté le débat et accepté certaines de ses propositions comme la création d’une commission des finances ou l’achat de bus au gaz. Le président s’est dit « touché » et il a remercié son opposant de lui avoir « appris » des choses via ses différentes interventions.