Tours

StorieTouraine, 11/02/20 – Les avocats de Tours poursuivent leur grève ; Nouveau dispositif contre les violences conjugales ; François Hollande à Saint-Avertin…

On parle aussi d’une rumeur autour du coronavirus.

La StorieTouraine vous résume l’info en Indre-et-Loire et on la met à jour si nécessaire. Voici l’édition de ce mardi :

 -----------

Justice…

Un an de prison et 4 mois ferme : condamnation prononcée ce mardi à Tours pour un conducteur qui roulait sans permis ni assurance et ce n’était pas la première fois. Interpellé fin janvier, il était également sous l’emprise de stupéfiants. Sa femme qui lui avait laissé les clefs du véhicule a été condamnée pour complicité et écope de 400€ d’amende.

 

Réforme des retraites…

Il faut toujours s’attendre à des perturbations au tribunal car les avocats ont reconduit leur grève contre la réforme des retraites pour une 6e semaine. La prochaine journée nationale de mobilisation aura lieu le 20 février. Avant cela, les syndicats appellent à participer à la journée pour la défense de l’hôpital public prévue vendredi avec l’organisation d’une manifestation à Tours. Concernant le mouvement des étudiants, après le blocage d’un amphi des Tanneurs lundi dans la journée, le blocus du site a été refusé par une AG lundi soir mais des débats ou informations sur les projets du gouvernement (retraites, financements des universités) vont être organisés pour faire vivre la contestation.

 

Grève pour les salaires…

Des salariés de l’entreprise Hexadome à Luynes ont cessé le travail pour réclamer 3% d’augmentation sur leurs salaires, mécontents de la proposition de la direction qui propose une augmentation générale de 0,5%, 1% selon l’ancienneté et 1% au mérite. Selon la NR ils seraient prêts à poursuivre leur mouvement. Une réunion de négociations est programmée ce mercredi. L’entreprise emploie 90% dans l’agglo tourangelle.

 

Violences conjugales…

On connaissait le service d’SOS Médecins Tours imaginé pour relier facilement le cabinet médical de la Rue de la Dolve et le commissariat en cas de violences conjugales. Un agent de police pouvait par exemple se rendre sur place pour auditionner la victime. Nouvelle mesure mise en place cette année : l’institut médico-légal de Tours basé au CHU sera relié en permanence avec les forces de l’ordre pour proposer une prise en charge judiciaire immédiate aux femmes ou aux hommes qui se présenteront après des violences familiales dans une optique de maximiser les dépôts de plainte. Des rendez-vous pourront être pris en direct depuis l’hôpital. 125 personnes ont été présentées à un juge pour des affaires de ce type l’an dernier à Tours, et l’IML a examiné une petite centaine de victimes.

 

Le coronavirus et ses rumeurs…

La députée tourangelle Sabine Thillaye réagit à une rumeur relayée par des habitants du Nord-Ouest Touraine selon laquelle la France aurait payé le rapatriement d’Européens de la ville chinoise mise en quarantaine à cause de l’épidémie : « Cette opération a été menée par le centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l'Europe et des affaires étrangères, de façon intégrée avec le ministère des solidarités et de la santé, le ministère des armées et le ministère de l'intérieur. Le mécanisme de protection civile de l'Union (MPCU) ayant été activé, 75% des frais de ce second vol seront remboursés à la France par des fonds européens. Par ailleurs, le 9 février, un avion a été affrété par le Royaume-Uni afin de rapatrier environ 200 Britanniques et d'autres ressortissants étrangers, dont 38 Français, se trouvant encore dans la province du Hubei. »

 

Pas de réflexe 112 en Touraine…

Le numéro d’urgence européen accessible 7 jours sur 7 et 24h/24 est peu utilisé dans notre département puisqu’il représente seulement 8% des appels. On lui préfère le 15 (SAMU) le 17 (police) et le 18 (pompiers). En 2019, 356 000 appels ont été passés aux services d’urgence de Touraine, dont 174 000 pour le SAMU (+12%), 77 000 pour la police, 104 000 pour les pompiers dont 20 000 appels dits injustifiés (erreurs, problèmes futiles…).

 

François Hollande à Saint-Avertin…

L’ex-président qui sort un livre pour expliquer la République aux enfants viendra vendredi dans une école saint-avertinoise pour rencontrer une classe de CM2. Cela ne doit rien au hasard car ses grands-parents y ont fait cours avant 1950. Il s’agit de l’école Christophe Plantin.

 

Hockey…

23e journée du championnat de D1 ce mardi… Les Remparts de Tours vont affronter Caen à 20h.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...