Tours

Tours : Les chiffres clés du dernier budget du mandat

Il sera débattu ce lundi par les élus...

Retrouvez les principaux chiffres clés du budget 2020 de la ville de Tours qui sera en débat ce lundi lors du dernier Conseil Municipal du mandat.

  • Un budget de fonctionnement de 204,4 millions d'euros

La section de fonctionnement du budget municipal regroupe l’ensemble des dépenses et des recettes nécessaires au fonctionnement courant et récurrent des services communaux. Les recettes de fonctionnement s'élèvent cette année à 204,4 millions d'euros. Celles-ci sont majoritairement composées des taxes et impôts (à hauteur de 54%). L'autre grand volet de recettes concerne les subventions et participations reçues de l'Etat notamment (24%).

Les dépenses de fonctionnement s'élèvent de leur côté à 167,7 millions d'euros. Le principal volet concerne le personnel avec 98,9 millions d'euros.

Concernant les postes de dépenses, l’Education et la Petite Enfance sont le premier secteur, avec 23% des dépenses, puis la Culture à 14% et la solidarité et vie sociale à 11%.

La ville dégage donc une épargne brute de 37,1 millions d'euros qui est remise dans la section investissements.

  • 36 millions d'euros d'investissements prévus

Côté investissements, l'autre grand sujet du budget, ces derniers seront en hausse par rapport à l'an passé avec un montant prévu de 36 millions d'euros, soit un montant en augmentation d’un million d’euros par rapport à l’an passé.

Principaux domaines affectés par ces investissements : 11,7 millions d’euros pour l’aménagement et les services urbains, 6,7 millions d’euros pour le patrimoine et la culture, 4,2 millions d’euros pour l’éducation et la petite enfance…

  • 6,5 millions de subventions aux associations

Les subventions aux associations seront d’un montant de 6,5 millions d’euros en 2020 (6,4 millions en 2019).  

  • La dette

Fin 2020, la dette de la ville devrait atteindre 206 millions d’euros, soit un montant de 1 473 euros par habitant. Si ce chiffre reste élevé par rapport aux villes de même taille, elle est en baisse de 5 millions d’euros, notamment par le fait que cette année la ville contractera 10 millions d’euros d’emprunts nouveaux mais en remboursera 15 millions, soit un gain effectivement de 5 millions.