Tours

[Municipales à Tours] Meeting très perturbé pour Benoist Pierre

Le candidat LREM présentait son programme à l’Hôtel de Ville.

La campagne des élections municipales emmêlée avec le conflit contre la réforme des retraites. Les deux se sont entrechoqués ce jeudi soir à l’Hôtel de Ville de Tours, à l’occasion du premier grand meeting de Bnoist Pierre qui est le candidat LREM en course pour la mairie lors du scrutin prévu les 15 et 22 mars prochains.

Pour dévoiler ses grandes propositions, le représentant local de la majorité présidentielle avait choisi la salle des fêtes de la mairie, plutôt bien garnie. Cela dit, il a eu bien du mal à débuter son discours car une partie du public a entrepris d’applaudir toutes les 10 à 20 secondes, en plein milieu des phrases. Incrédule, Benoist Pierre a poursuivi tant bien que mal pendant plusieurs minutes avant que ce happening ne se transforme en manifestation.

Plusieurs personnes ont sorti des gilets jaunes, se sont levées et ont commencé à chanter des slogans hostiles au gouvernement. De quoi révelller des tensions parmi les militants ou le public venu s’informer sur le programme. Pendant une vingtaine de minutes, le meeting a été interrompu, des conversations s’engageant entre les manifestants et les soutiens de Benoist Pierre comme les députés Philippe Chalumeau et Daniel Labaronne qui avaient fait le déplacement. Des discussions parfois polies, parfois très tendues. Pour tenter de masquer le brouhaha, le candidat a lancé une Marseillaise qui n’a pas vraiment pris, avant d’être rejoint sur scène par son équipe.

 

Des échanges tendus

Les militants ont fini par quitter la salle, certains d’entre eux repartant avec une promesse de rendez-vous dès la semaine prochaine pour échanger sur leurs revendications avec Benoist Pierre. Dans le groupe : des représentants du monde de la culture ou de la France Insoumise. Un peu plus tôt, quelques personnes venues pour protester contre la politique d’Emmanuel Macron avaient été refusées à l’entrée de l’Hôtel de Ville.

Peu avant 20h, Benoist Pierre a repris son discours dans une ambiance apaisée sans pour autant être totalement épargné. Une délégation du barreau de Tours installée au fond de la salle a brandi des pancartes contre la réforme des retraites. Le candidat a rappelé qu’il avait rencontré le bâtonnier pour échanger sur ce sujet. Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion, il a appelé à ne pas mélanger l’enjeu du scrutin municipal et les combats nationaux, parade reprise par plusieurs soutiens LREM dans la salle.

Ce n’est pas la première fois que des réunions de campagne macronistes sont perturbées par des manifestations, ce fut notamment le cas à Paris. Un handicap pour la dynamique en vue de l’élection mais pas de quoi déstabiliser Benoist Pierre qui son étiquette : « J’en suis très heureux » disait-il au micro.

Nous reviendrons plus tard sur le détail du programme du candidat.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...