Tours

[C’est quoi le problème ?] Animaux sauvages ou pas au Cirque de Saint-Pétersbourg à Tours ?

Le sujet suscite des interrogations.

[C’est quoi le problème ?] est une rubrique d’Info Tours où nous répondons à des polémiques en lien avec l’actualité locale pour vous fournir une information fiable et claire.

 -------------

C’est l’un des événements du week-end à Tours, et même de la semaine prochaine. Comme chaque année, le Grand Cirque de Saint-Pétersbourg s’installe à Tours pour y donner son dernier spectacle. Le chapiteau accueillera le public sur le terrain de la fête foraine dès ce vendredi 7 février, et jusqu’au mercredi 12. Au total pas moins de 13 représentations.

« Accompagné par le folklore des chants et des ballets Russes, laissez-vous emporter au pays des steppes et des Toundras, avec une pléiade d’artistes qui font la tradition et la renommée du cirque Russe à travers le monde. Cette nouvelle création fait appel à des attractions acrobatiques de haut niveau, des gymnastes étonnants, des animaux surprenants et des clowns poétiques et hilarants » annonce un communiqué de presse transmis à notre rédaction.

Des animaux ? Le texte est on ne peut plus clair et le document PDF contient une photo de lions. Pourtant le conseil municipal de Tours s’est officiellement positionné contre l’accueil des numéros de cirque avec animaux sauvages lors de sa séance du 13 novembre 2019. Voici ce que nous écrivions à ce moment-là :

La majorité du maire de Christophe Bouchet a validé la démarche des conseillers municipaux d’opposition Cécile Jonathan et Emmanuel. Le vœu qu’ils ont déposé pendant la séance a donc été adopté avec un amendement indiquant ceci :

« La ville de Tours ne souhaite plus voir s'installer sur son territoire les cirques et spectacles ayant recours à des animaux sauvages dans le cadre de représentations publiques. La ville de Tours encourage au contraire l'émergence d'un cirque nouveau (...) au profit d'un public exigeant qui met en avant les talents des artistes et les nouvelles technologies. »

La mairie aurait-elle trahi sa promesse ? Dans une lettre ouverte publiée mercredi, l’élu Emmanuel Denis s’émeut de la situation :

« Quelle position comptez-vous prendre face à cette installation qui est contraire à la volonté exprimée par notre assemblée en novembre ? Je vous remercie également de bien vouloir m’indiquer les mesures que vous avez prises suite au vœu adopté par le Conseil municipal. »

Une lectrice nous a également écrit pour s’inquiéter du sujet et nous avons posé la question à la ville de Tours. Son service communication nous précise ceci :

« La Ville s’est assurée que les conditions du vœu voté en Conseil Municipal le 13 novembre 2019 soient respectées. À savoir qu’aucun animal sauvage n’apparaîtra lors des spectacles du cirque de Saint-Pétersbourg. »

Il est vrai que les affiches du cirque de Saint-Pétersbourg peuvent porter à confusion. Il s’agit d’une erreur de communication de la production du cirque qui a utilisé les affiches nationales.

Nous avons posé la question au service communication du cirque. On attend sa réponse car il est vrai que les documents de publicité sèment le doute mettant très en avant les tigres de Sibérie, les éléphants ou les chameaux, tous des animaux sauvages.

Rappelons que la ville de Tours n’est pas la seule à ne pas vouloir de cirques avec animaux sauvages sur son territoire. Suite à la mobilisation de militants animalistes, La Riche a pris la même décision bien avant Tours. En 2019 Tours Métropole a également banni les numéros avec animaux sauvage du Festival International du Cirque qui a lieu chaque année fin septembre.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...