Tours

StorieTouraine, 29/01/20 – Accident mortel à Antogny-le-Tillac ; Tours, une grande ville avec peu de bouchons ; Le TVB à Pérouse en Ligue des Champions…

Et la surpopulation qui se confirme à la maison d’arrêt de Tours.

La StorieTouraine est un résumé quotidien de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mercredi qui sera mise à jour si besoin.

 

Accident mortel en Sud-Touraine…

Mardi soir un homme de 26 ans originaire du Loiret est mort sur l’A10 à Antogny-le-Tillac dans le sud du département. Sa fourgonnette a percuté un camion par l’arrière. Le conducteur du camion, choqué, a été hospitalisé. Dans le cadre de l’enquête les gendarmes ont lancé un appel à témoins.

 

Enquête en cours…

Appel à témoins également après un autre choc mortel survenu lundi soir, toujours sur l’A10, cette fois à Chambray. Un homme de 57 ans est décédé après avoir chuté d’un pont situé Avenue de la République. Il pourrait s’agir d’un suicide. La piste reste à confirmer, d’où l’appel des gendarmes. Contactez le 17 si vous en savez plus.

 

Surpopulation carcérale…

Le dernier pointage des personnes incarcérées à la maison d’arrêt de Tours reste préoccupant car bien plus élevé que le nombre de places : 289 détenus pour 145 places, deux fois plus que ce qui est possible. Le parquet de Tours explique être à la recherche de solutions alternatives à la détention (bracelet électronique…) et étudie la possibilité de transférer des prisonniers.

 

Ligue des Champions de volley…

A 20h30 le Tours Volley Ball se déplace à Pérouse en Italie pour la 4e journée de la compétition européenne. Un match complexe tant l’équipe est réputée au niveau européen. L’enjeu pour Tours est au moins de remporter un set en vue de ses deux derniers matchs de poule à domicile contre Lisbonne et Varsovie. Objectif : viser une qualification en quarts de finale, malgré deux défaites en trois matchs pour l’instant.

 

3 jours dans les bouchons…

Selon l’enquête annuelle de la marque de GPS Tomtom, on passe en moyenne 73h par an dans les embouteillages à Tours, soit un peu plus de 3 jours. A raison de 10 minutes perdues le matin et 10 autres le soir, cela fait pas mal de moments à rester à l’arrêt au volant pour les personnes qui se déplacent aux heures de pointe. Cela dit, Tours est l’une des grandes villes les moins embouteillées de France puisqu’elle se situe en 25e place du classement. La capitale régionale Orléans est 20e. Paris 1ère avec plus de 6 jours d’embouteillages cumulés pour ses automobilistes, deux fois plus qu’en bord de Loire.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...