Tours

StorieTouraine, 20/01/20 – Disparition inquiétante d’un Tourangeau de 60 ans ; Manifs contre le nouveau bac à Joué ; Un classement peu flatteur pour Tours…

Et le carton du Tours FC en National 3.

La StorieTouraine est un résumé quotidien de l’actualité en Indre-et-Loire que l’on met à jour si nécessaire. Voici l’édition de ce lundi :

 ------------------

Disparition inquiétante…

La police de Tours a lancé un appel à témoins pour retrouver Gilbert Coutin – 60 ans, 1m70, yeux marron, cheveux gris rasés, mince et sportif. Cet habitant de Tours a disparu depuis mercredi 15 janvier et il souffrirait de troubles de la mémoire. Il pourrait porter une doudoune kaki, une casquette et un survêtement noirs ainsi que des lunettes de vue. Vous pouvez appeler le 02 47 33 80 69 en cas d’informations.

 

Accident sur l'A28...

Un fourgon de Vinci Autoroutes qui patrouillait sur l'A28 ce lundi a été heurté par une voiture au kilomètre 37. Deux personnes ont été légèrement blessées et la circulation perturbée pendant 1h en direction de Tours. C'est le 7e accident du genre sur autoroute depuis le 1er janvier.

 

Le nouveau bac contesté…

A partir de ce lundi, coup d’envoi des épreuves de contrôle continu pour les élèves de 1ère qui expérimentent la nouvelle formule du bac voulue par le gouvernement. Ils vont donc passer des épreuves de maths, histoire-géo ou langues selon leur filière avant d’autres examens au troisième trimestre. Ce contrôle continu vaut pour 30% de la note finale de l’examen. Les syndicats s’opposent à ce nouveau modèle depuis plusieurs mois déjà et un rassemblement a réuni plusieurs dizaines de personnes devant le lycée Jean Monnet de Joué-lès-Tours ce lundi matin et la police a dû encadrer l’entrée des élèves. Des appels au boycott de la surveillance avaient également été lancés même si le rectorat assure que les épreuves se déroulent normalement en Touraine.

Les profs mobilisés dénoncent un manque d’égalité entre élèves car les établissements choisissent leurs sujets. Des jeunes ont même eu pour consigne de réviser certains chapitres précis laissant bien supposer que leurs interrogations allaient porter dessus, ce qui fait également débat. Le gouvernement répond que l’équité sera garantie dans tout le pays. Dans certains cas des personnels non enseignants ont été appelés pour pallier l’absence de grévistes.

A noter qu'un autre rassemblement est prévu ce mardi dès 7h30 à Grandmont : "Nous considérons que la mise en œuvre chaotique de ces épreuves porte atteinte, non seulement  au principe d'équité qui doit prévaloir entre les candidats, mais aussi à la qualité du service public d'éducation à laquelle nous, personnels du lycée, sommes foncièrement attachés" explique un enseignant mobilisé.

 

Fac des Tanneurs...

Elle reste bloquée par des étudiants opposés à la réforme des retraites. Dans un communiqué publié dimanche, le collectif dénonce la coupure du chauffage et de l'électricité alors qu'il fait bien froid en ce début de semaine. Même si le lieu est fermé pour les cours, il reste accessible de 8h à 23h et accueille notamment différentes AG militantes.

La présidence l'Université a réagi ce lundi expliquant avoir fait des pas en dirrection des étudiants, comme l'idée d'organiser un vote sur le blocage des Tanneurs. Toutes ses propositions semblent avoir été refusées. "Cette occupation est intolérable, comme le soulignent les nombreux messages que nous recevons d’étudiants et de collègues. Nous ne sommes résolument plus dans le registre de la discussion académique. Nous espérons sincèrement que les étudiants qui occupent actuellement le site des Tanneurs le libèreront au plus vite" écrit Philippe Vendrix qui dirige la fac.

 

Foot…

Le Tours FC a assumé son statut de leader face à Châteauneuf-sur-Loire ce week-end dans le cadre du championnat de National 3 puisque le club s’est imposé 7-1 dans le Loiret. Il compte 9 points d’avance sur Chartres au classement.

 

Rugby…

Tours a été battre Plouzané 34-15 ce dimanche en Fédérale 3. Chinon s’est également imposé.

 

Tours, ville de milieu de tableau...

En ce moment pendant ses vœux le maire de Tours rappelle à qui veut l’entendre que la ville est régulièrement au top dans différents classements publiés dans la presse ou par des entreprises spécialisées quand il s’agit d’environnement, de qualité de vie ou de territoires dans lesquels il fait bon investir dans l’immobilier. Son collègue président de Tours Métropole Philippe Briand l’imite aussi régulièrement. Néanmoins, un classement publié ce week-end ne met pas Tours en pole position, loin de là.

Ce top des villes où la vie les plus agréables a été établi par une association et rassemble pas moins de 182 critères différents ce qui en fait une enquête particulièrement complète. Parmi ces critères : sécurité, transports, commerce, santé ou éducation. Tours se retrouve en 25e position, entre Metz et Dijon. Loin devant Orléans (32e) mais nettement derrière plusieurs communes de taille comparable comme La Rochelle (3e), Angers (4e), Le Mans (5e), Caen (9e), Saint-Etienne, Le Havre ou Brest, également dans le top 20. Devant nous également, de grandes villes comme Nantes, Strasbourg et Bordeaux mais aussi Pau, Cherbourg ou Annecy, N°1.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...