Tours

StorieMunicipales, 18/01/20 – La maire de St-Martin-le-Beau veut rempiler ; Benoist Pierre emmène un avocat ; La pique en vidéo de Nicolas Gautreau...

Les dernières brèves de la campagne en Indre-et-Loire.

La StorieMunicipales c’est un point régulier sur l’actualité des élections municipales en Indre-et-Loire. Pour rappel, le 1er tour a lieu le dimanche 15 mars et le second tour le 22 mars. Vous avez jusqu’au 7 février pour vous inscrire sur les listes électorales et vous pouvez aussi le faire par Internet. Quant à la campagne officielle, elle débutera le 25 février.

 

Un homme d’influence avec Benoist Pierre…

Le candidat LREM à la mairie de Tours a annoncé les noms de deux nouvelles personnalités attendues sur sa liste : d’abord Barbara Darnet-Malaquin, ex adjointe à l’éducation de Serge Babary puis Christophe Bouchet et étiquetée Les Républicains mais aussi Gérard Chautemps, un avocat à la retraite encarté à l’UDI. Un homme de réseaux qui a déjà été conseiller municipal à Tours par le passé. D’autres noms doivent être dévoilés dans le courant de la semaine prochaine.

 

La vacherie de la semaine...

Elle est signée des Indépendants, la liste en cours de construction par le conseiller municipal d'opposition (et ex PS) Nicolas Gautreau. Il a compilé des extraits du conseil municipal : des moments de tension entre lui et le maire. Le résultat c'est une vidéo qui tourne en dérision les agacements de Christophe Bouchet sur fond musical : "Au suivant" entend-t-on en boucle.

On notera que la liste de Claude Bourdin C'est au Tour(s) du Peuple joue également la carte de la vidéo avec une chaîne YouTube.

 

A chacun sa campagne...

Séduire électrices et électeurs via la culture ? Le pari de la liste Pour Demain - Tours 2020 (écologistes, socialistes, France Insoumise et divers gauche) qui organise... une exposition à sa permanence à partir de ce samedi. En l'occurence avec des photos de Jean-François Souchard.

 

Angélique Delahaye veut un nouveau mandat…

Maire Les Républicains de Saint-Martin-le-Beau depuis 2014, Angélique Delahaye annonce cette semaine sa candidature pour un nouveau mandat de 6 ans. « Je crois que l’avenir se bâtit ensemble » explique l’agricultrice ex-députée européenne qui a quitté Strasbourg et Bruxelles il y a quelques mois à la suite de la défaite de son parti aux dernières élections. Elle présentera sa liste d’ici quelques semaines, ainsi que son équipe.