Tours

Nouvel hôpital Trousseau : début des travaux prévu fin 2021

Le projet détaillé doit être présenté cette année.

La grande tour du CHU Trousseau de Chambray-lès-Tours devrait cesser d’accueillir des patients dans quelques années. L’hôpital tourangeau est en train de préparer un grand chantier qui doit aboutir à l’ouverture d’un nouveau complexe de santé à l’horizon 2026, à peu près en même temps que l’inauguration annoncée de la deuxième ligne de tramway. Cet hôpital nouvelle génération sera construit sur le site de Trousseau, à côté des locaux actuels. Il regroupera les activités d’urgence, de la chirurgie mais aussi la pédiatrie qui déménagera de l’hôpital Clocheville de Tours Centre pour intégrer des locaux flambants neufs. L’hôpital Bretonneau restera lui en fonction, car ses équipements sont beaucoup moins vétustes que les installations chambraisiennes.

Cela fait plusieurs années que l’on parle de ce chantier, et la direction du CHU avait d’ailleurs montré les premières images d’architectes il y a quelques mois.

Vous pouvez lire l’article qu’on avait écrit à cette occasion ici

En 2020, les choses se précisent comme l’a expliqué la directrice de l’hôpital lors de ses vœux mercredi 15 janvier. Marie-Noëlle Gérain-Breuzard qui est à son poste depuis six ans envisage une présentation complète de l’avant-projet du CHU nouvelle génération d’ici le mois de juin, et son dévoilement à tous les habitants dans le courant de l’été avant d’entamer les démarches auprès des entreprises qui se chargeront des opérations. Les travaux à proprement parler sont eux programmés pour la fin de l’année 2021, sachant que le montant global du plan CHU 2026 est évalué à 600 millions d’euros, comprenant également de nouveaux équipements comme la construction d’une nouvelle cuisine qui servira à la fois aux patients hospitalisés, au personnel ou aux enfants des écoles de la ville de Tours puisqu’elle sera mutualisée avec la mairie.

2026 c’est encore loin… Dans ses vœux la directrice de l’hôpital a donc annoncé quelques projets qui doivent aboutir à plus court terme comme la restructuration de la neuropédiatrie cette année à l’hôpital Clocheville, ce qui fait suite à celle de deux services de chirurgie viscérale en 2019. La prise de rendez-vous en ligne est également amplifiée pour différents services. D’après sa directrice, le CHU de Tours a connu une activité « stable » en 2019 et contient son déficit entre 6,5 et 7 millions d’€. Malgré des difficultés de recrutement, 948 personnes ont été embauchées, et 223 titularisées.

Des vœux sur fond de grogne sociale

Les représentants du personnel se sont également exprimés au cours de la soirée, avant leur patronne, et autour d’un cercueil. Alors que plusieurs services hospitaliers sont en grève depuis des mois (les urgences, par exemple), ils s’inquiètent des conditions de travail (« Certains agents rentrent chez eux en larmes. Combien de temps vont-ils tenir ? »), du manque de temps auprès des patients (« Pour certains ce sont des numéros de dossier ou des sources de recettes. Pour nous ce sont des noms »), ou des 130 fermetures de lits récentes. « Les agents réclament des actions d’envergure. Vous faites si peu qu’il serait déplacé de s’en vanter » lancent Sud et la CGT à Marie-Noëlle Gérain-Breuzard accusée de faire « la sourde-oreille. »

La directrice s’est défendue en évoquant des réformes nationales « complexes à mettre en œuvre et à digérer » et assumant les fermetures de lits ou les réductions de personnel pour « adapter » l’organisation de l’hôpital aux évolutions de son activité. Elle dit « attentive aux inquiétudes, à la qualité de vie au travail sans perdre de vue l’efficience économique » soulignant les 300€ de prime accordés à 300 agents après le feu vert du ministère de la Santé fin 2019 ou la réorganisation des blocs opératoires. Elle s’inquiète néanmoins du manque criant d’anesthésistes ou de personnels pour accompagner les patients les plus âgés.

Olivier Collet

A SUIVRE : Un article détaillé autour des tensions du CHU sur 37 degrés

Météo locale

Recherche

GRAND ECRAN...

UNE PETITE MOUSSE ?

EMPLOI...

LUMINEUX !

ART NATUREL...