Tours

Municipales à Tours : Françoise Amiot rejoint Christophe Bouchet

C'est la semaine des soutiens pour le maire sortant...

Après le parti Les Républicains hier, Christophe Bouchet peut compter sur un nouveau soutien dans la campagne des municipales à venir. Ce vendredi, c'est en effet l'ancienne adjointe aux finances, Françoise Amiot, qui annonce son ralliement à la candidature de Christophe Bouchet.

Pourtant, cette dernière avait annoncé le mois dernier sa candidature en tant que tête de liste d'un collectif nommé "Marcheurs de Loire", en référence au parti présidentiel dont elle avait essayé en vain (tout comme Christophe Bouchet) d'obtenir l'investiture sous son nom. La République en Marche avait finalement préféré opter pour un soutien à Benoist Pierre, ce dernier étant soutenu par les comités locaux de LREM.

Au début de l'automne, Benoist Pierre et Françoise Amiot avaient alors essayé de s'entendre sur une alliance, sans tomber d'accord, ce qui avait poussé Françoise Amiot à porter sa propre candidature. Pour certains membres de LREM en local, cette candidature était vue alors comme "une manoeuvre en deux temps, avant un ralliement au maire sortant." Force est de constater qu'ils avaient vu juste.

Françoise Amiot qui a quitté la majorité actuelle début 2017, alors que Serge Babary était encore maire, ne s'était pas montrée tendre depuis avec ses anciens collègues de la majorité. A plusieurs reprises, elle avait en effet critiqué la politique menée par Christophe Bouchet. Tout cela est donc du passé, Françoise Amiot et "Les Marcheurs de Loire" expliquant désormais être "sûrs aujourd’hui de retrouver auprès de Christophe Bouchet les
fondamentaux qui motivent profondément notre engagement citoyen."

Pour Christophe Bouchet, ce ralliement a son importance. Non seulement cela enlève une candidate proche du même espace politique et qui aurait pu ainsi lui faire perdre des voix, mais aussi parce qu'il peut se targuer aujourd'hui de voir des adhérents LREM rejoindre ses rangs...

Mathieu Giua