Tours

[Photos du jour] A Tours, l’irrévérence selon Laura Laune

L’humoriste était au Vinci mercredi 11 décembre.

Peut-on encore se laisser surprendre par une humoriste dont la plupart des sketchs sont disponibles sur YouTube ? On est partis voir Laura Laune avec cette question en tête. Mercredi 11 décembre l’humoriste était au Vinci de Tours avec son spectacle Le diable est une gentille petite fille qui tourne depuis trois ans, et qui avait déjà fait sensation à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours.

Cette fois encore l’artiste révélée par sa victoire dans La France a un incroyable talent (sur M6) faisait salle comble. Elle apparait avec ce sourire innocent, cette voix aigüe, bref ce petit air d’éternelle ado capable de sortir les pires horreurs sans qu’on puisse vraiment lui en vouloir.

Laura Laune dépasse-t-elle les limites ? Elle pose la question en consacrant une partie de son spectacle au potentiel départ d’une partie du public. On se le demande également quand quelques sketchs appuient un peu trop longtemps sur certains points. Racisme, pédophilie, bite, inceste, homophobie, bite, Hitler, guéguerre Tours-Orléans… Face au micro ou avec sa guitare, Laura Laune fait tout pour pousser la salle dans ses retranchements. Ça marche souvent parce que c’est grinçant, volontairement sans finesse. On serait curieux de voir si elle peut pousser le bouchon encore plus loin.

Olivier Collet / Photos : Morgan Morvan