Tours

[StorieMunicipales] 09/12/2019 - Les écologistes lancent leur campagne, Xavier Dateu aussi, premières propositions économiques pour Philippe Lacaile…

On parle aussi d’En Avant Tours et de C’est au Tour(s) du Peuple

StorieMunicipales, c’est votre rubrique régulière pour vous tenir informés des dernières infos concernant les élections municipales de mars 2020. Régulièrement, nous vous ferons un point sur les dernières informations de la campagne…

----------

Les écologistes lancent leur campagne et inaugurent leur local

Après avoir refermé l’option d’un rassemblement paritaire avec les autres collectifs de gauche, les désormais ex Cogitations Citoyennes, renommées « Pour Demain, Tours 2020 », ont lancé leur campagne pour les élections municipales le week-end dernier. Avec en tête de liste Emmanuel Denis, et en deuxième position Cathy Savourey, le collectif écologiste et citoyen lancé il y a deux ans, se lance donc dans la bataille sous son propre nom. Malgré tout, l’idée d’un rassemblement même partiel avec d’autres organisations ou militants de gauche n’est pas exclue. D’ailleurs, lors de leur inauguration de leur local de campagne (au 10 avenue Maginot), les organisations « Ensemble 37 ! », Génération.s et des militants insoumis ont officiellement annoncé leur adhésion à la liste « Pour Demain, Tours 2020 ».

Plus d'infos sur 37 degrés

Xavier Dateu lance également sa campagne

Discret ces dernières semaines, l’ancien adjoint aux sports Xavier Dateu a officiellement annoncé le lancement de sa campagne par communiqué de presse ce lundi 09 décembre. Ceci n’est une surprise pour personne, Xavier Dateu ayant clairement fait part de ses intentions depuis plusieurs mois. Après avoir un temps laissé entrevoir un rapprochement possible avec la liste LREM conduite par Benoist Pierre, l’élu municipal de droite, en opposition avec la majorité actuelle, partira finalement en tant que tête de liste. Il conduira ainsi une liste de droite nommée « Vous + Nous = Tours ». On devrait retrouver dans cette liste des anciens membres de la majorité municipale comme Céline Ballesteros, Barbara Darnet-Malaquin ou encore Chérifa Zazoua-Khames. Dans ce même communiqué, Xavier Dateu annonce l’inauguration prochaine de son local de campagne qui sera situé rue Bernard Palissy.

« En Avant Tours » devrait suivre avec un ticket Cathy Munsch-Masset, Jean-Patrick Gille

Conséquence du lancement de la campagne des écologistes en leur nom propre, « En Avant Tours », le collectif proche du Parti Socialiste devrait lancer sa propre campagne prochainement. Selon nos informations, le collectif partirait derrière un binôme composé des élus régionaux Cathy Munsch-Masset, en tête de liste, suivie de Jean-Patrick Gille avec comme répartition en cas de victoire : le siège de maire de Tours pour la première et de président de la Métropole pour le second.

« C’est au Tour(s) du Peuple » lance sa campagne malgré tout…

Malgré plusieurs semaines de discussions, les différentes organisations de gauche n’ont pas réussi à trouver un accord global. Conséquence : il y aura bien plusieurs listes à gauche, dont C’est au Tour(s) du Peuple qui lancera sa campagne mercredi. Le collectif créé en 2014 se voit aujourd’hui réduit suite au départ de militants (Ensemble 37 !, des militants insoumis) vers « Pour Demain, Tours 2020 » mais entend bien peser dans la campagne et croit en ses chances pour se qualifier au second tour des élections.

Philippe Lacaile dévoile ses propositions économiques

Parti en campagne depuis plusieurs mois au sein d’un collectif citoyen « Tours en Mouvement », Philippe Lacaile, l’ancien Directeur Général des Services de la ville de Tours sous Jean Germain, avance de son côté de façon sereine en présentant progressivement ses axes de programme. Après les questions environnementales à l’automne, c’est au tour de l’axe économique d’être dévoilé. « Tours en Mouvement » propose notamment de :

- Mettre en œuvre un plan de soutien à l’enseignement supérieur et à la Recherche en lien avec l’Université,

- Elaborer un plan stratégique de développement économique respectueux de l’environnement et conduire des actions sectorielles écologiquement responsables dans les domaines du tourisme, du commerce et de l’industrie

- Porter une politique ambitieuse de développement économique avec un soutien à la création d’entreprises innovantes

- Mettre en œuvre un programme ciblé d’immobilier économique