Tours

On a photographié les plus beaux animaux de Ferme Expo à Tours

Vaches, chevaux, moutons, volailles…

Le salon Ferme Expo de Tours a fermé ses portes ce dimanche 17 novembre au soir au Parc Expo de Tours après trois jours de salon de l’agriculture. Contrairement à d’autres années, le Grand Hall n’a pas été exploité au profit d’un nombre élargi de stands en extérieur, ce que certains visiteurs semblaient apprécier malgré un temps particulièrement maussade tout au long du week-end.

 

Dehors on trouvait donc la bergerie et les écuries avec également un stand de démonstration de chiens d’élevage ou des tontes de moutons en direct. Les chevaux des différents spectacles et concours étaient eux rassemblés dans un haras provisoire, où ils donnaient parfois du fil à retordre à leurs éleveurs : « Aujourd’hui ils sont excités comme des puces ! » s’agaçait par exemple une professionnelle croisée samedi.

 

Sur les espaces extérieurs aussi, mais sous une tente, le quartier dédié aux volailles et aux lapins. Avec de très beaux spécimens de coqs, de poules, de dindes, d’oies… Des lapins trop mignons. Des animaux proposés à la vente pour les professionnels sur fond de chants de coqs. Car si les familles ou groupes d’amis sont nombreux à venir sur Ferme Expo, c’est aussi le grand salon de l’agriculture professionnel de la région Centre-Val de Loire où l’on vient pour repérer de nouvelles machines ou justement chercher des animaux pour ses élevages.

 

Le hall A était lui entièrement dédié aux vaches avec atelier de traite pour les espèces élevées pour leur lait. Des races à viande avaient également fait le déplacement. Chaque animal avait droit à sa petite présentation… avec parfois des prénoms insolites puisqu’on a notamment vu une vache baptisée Ikea. Peut-être choisie parce que l’enseigne de meubles a son magasin tourangeau juste à côté ? Quant à la mascotte du salon cette année, elle s’appelle Gourmande et c’est la vache d’un jeune couple récemment installé en Touraine.

Autre détail insolite : pour ne pas salir le sol du lieu d’exposition, si possible, les fermiers présents guettent le moment ou leurs bêtes ont besoin de se soulager pour recueillir les bouses dans un seau. Autant dire qu’il faut avoir l’œil et de bons réflexes !

 

Parfois, les animaux quittent la place qui leur a été attribuée pour rejoindre le hall B et le ring destiné aux concours, sous l’œil des jurés. Il y avait par exemple une catégorie consacrée aux vaches laitières Prim’Holstein, forcément bichonnées pour être au top de leur beauté. Mais ce n’était pas toujours suffisant, certaines étant ainsi récalcitrantes lorsqu’il s’agissait d’avancer dans la zone de démonstration.

 

Des animaux paraissant se demander où ils étaient, on en a d’ailleurs vu plusieurs au cours de la visite du salon. Les organisateurs avaient pris la précaution de mettre des panneaux pour demander aux visiteurs de ne pas les toucher mais entre le bruit, la lumière et les changements de températures, certains paraissaient un peu hagards.

 

Au total, 1 millier d’animaux ont participé à l’événement.