Tours

[#MIAM] On conseille la formule du midi du Bistrot d’Odile

L’établissement vient de changer de propriétaire.

Des restaurants avec un très bon rapport qualité-prix à Tours, on en connait quelques uns. Deux exemples avec les formules du midi de l’Accalmie ou de la Maison Colbert à moins de 20€ avec des recettes créatives et savoureuses. On avait également envie de goûter celle du Bistrot d’Odile.

Installé dans la première moitié de la Rue Colbert quand on vient de la Rue Nationale, cet établissement en est déjà à sa deuxième vie sans pour autant avoir changé de nom. Odile est partie mais l’esprit est resté : décoration plutôt sobre, accueil chaleureux, plats à prix doux. Pour un entrée-plat-dessert au déjeuner on allège seulement son portefeuille de 16€, rajoutez-en 5 avec un verre de rouge et un café ce qui reste encore bien raisonnable. Le tout en 1h environ, ce qui va bien si l’on n’a pas énormément de temps.

Commençons par les entrées avec une recette de saison et de terroir : un velouté de potimarron avec un cromesqui de boudin noir. Le potage s’est avéré parfaitement exécuté, bien dense, savoureux. Autre révélation : ce tataki de boeuf, mousse de panais et condiments olives-anchois. L’assiette est très belle, parce que déstructurée. A nous de refaire les mélanges et ça matche : une viande généreuse et savoureuse, une mousse onctueuse et de la gourmandise apportée par les condiments. Le meilleur moment du repas.

On poursuit avec une longe de porc accompagnée de frites maison et de salade. La sauce est faite avec du moult de raisin, c’est une autre originalité de la maison. Dommage que les frites soient un peu trop salées et que la salade ait en partie cuit avec la chaleur des patates, mais là-encore on a une assiette particulièrement roborative contenant une viande bien cuite et un accompagnement croustillant.

Le repas s’achève avec une mousse au chocolat à la texture certes très dense mais intense en goût. Et pour info la carte du soir mérite aussi qu’on y prête de l’attention.