Tours

[Le saviez-vous] Après le stage de 3e, une solution pour les ados tourangeaux qui veulent retourner en entreprise

Via la CCI Touraine.

C’est la saison des stages de 3e ! Lettres de motivation ou coups de fil : en ce moment de nombreux jeunes contactent les sociétés pour y faire leur stage d’observation d’une semaine. Pas obligatoire, mais fortement conseillé. Sauf que ça ne se passe pas toujours très bien, ou alors parfois les jeunes se rendent compte qu’en fait ce genre d’entreprise ne leur correspond pas du tout. Dommage, ils ont grillé leur cartouche et il va falloir attendre un bon moment avant de se frotter de nouveau au monde professionnel, notamment d’avoir l’âge de postuler aux jobs d’été.

A moins que…

Depuis quelques temps, la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Indre-et-Loire a imaginé une solution. Cet organisme public de soutien aux entreprises basé Rue Jules Favre dans le centre de Tours (en attendant de déménager aux Fontaines) compte promouvoir son propre dispositif de stage. En fait c’est lui qui va signer les conventions à la place des établissements scolaires afin que des ados qui veulent découvrir le monde du travail en plus du stage de 3e puissent avoir un document officiel qui leur autorise ce type d’expérience.

« Nous signons des conventions pour des mini stages »explique le président de la CCI Touraine Philippe Roussy. Pas question que ces séjours en entreprise se fassent sur le temps scolaire, c’est uniquement pendant les vacances.

« Nous avions signé 247 conventions de stage en 2018, fin septembre 2019 nous en étions déjà à 273 » poursuit Philippe Roussy pour souligner un attrait du public pour ce dispositif destiné, notamment, aux ados et aux familles qui n’ont pas beaucoup de connexions : « Pour des parents qui n’ont pas de réseau cela peut être compliqué d’aider leurs enfants à trouver des stages. Nous, nous avons les contacts. »

Pour en savoir plus vous pouvez contacter la CCI Touraine au 02 47 47 20 00.