Tours

L’Indre-et-Loire crée un budget participatif. On vous explique comment ça marche

Une enveloppe d’1,4 million d’€.

Budget participatif… Vous avez peut-être déjà vu passer l’association de ces deux mots. Il s’agit d’un concept en plein essor, dans le Gers ou à la mairie d’Orléans. Au lieu que les élus décident seuls de la façon dont ils vont utiliser l’argent public, une partie du budget annuel est dédiée à la réalisation d’idées proposées par des citoyennes et des citoyens puis validées par des expertises et un vote public. Une façon de dire « Nous sommes à l’écoute de vos envies, on s’en occupe, on fait même ça le plus vite possible. »

Si plusieurs candidats à la mairie de Tours proposent la création de budgets participatifs en cas d’élection en mars 2020, le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire se lance dans l’aventure dès cet automne 2019. L’enveloppe peut paraître conséquente – 1,4 million d’€ - mais ce n’est que 2% du budget d’investissement annuel de la collectivité qui atteint 76 millions d’€ pour cette année 2019. A titre d’exemple, 2 millions d’€ sont consacrés à la rénovation des maisons de retraite médicalisées, 2,5 millions d’€ pour l’achat de véhicules.

Alors comment va fonctionner ce budget participatif ?

  • « Vous allez pouvoir imaginer ce qui peut améliorer votre vie quotidienne et proposer des projets d’investissement sur l’espace public » indique le Conseil Départemental. Mais à certaines conditions. Ainsi, pas question de mener sa barque en solitaire, il faudra le faire via une association ou un groupe d’au moins 5 personnes créé spécialement pour l’occasion (une classe, une famille, un cercle d’amis…)
  • « Un projet peut concerner un bâtiment, un site, une rue, un quartier ou l’ensemble du territoire d’une commune ou d’un canton en plus de s’inscrire dans l’une des compétences du Conseil départemental » lit-on dans le document de présentation de l’initiative. Ces compétences : culture et patrimoine, numérique, sport, environnement et cadre de vie, solidarité et développement local
  • Ces projets doivent être « d’intérêt général, à visée collective et accessibles à tous de manière gratuite »

Deux catégories de projets sont prévues : 1,1 million d’€ pour les projets des Tourangelles et des Tourangeaux qui ont plus de 18 ans, auxquels s’ajoutera une enveloppe de 300 000€ pour les projets des « Jeunes Citoyens » de moins de 18 ans.

Quelques exemples d’idées imaginées par le Département : achat d’une machine pour recycler du plastique, acquisition de matériel pour des séances de cinéma en plein air, création d’un four à pain public…

Attention !

Les projets des adultes ne pourront pas dépasser 23 000€ et ceux des enfants 5 000€. Les premières réalisations pourraient avoir lieu dès l’été 2020.

Pour proposer un projet, il faudra se rendre sur le site Internet www.touraine.fr entre le 15 novembre 2019 et le 29 février 2020. Une fois le formulaire rempli, les services du département regarderont si ça correspond aux compétences de la collectivité et si c’est facilement réalisable. Une fois la sélection assurée, toutes les idées seront soumises au vote du 16 mai au 15 juin 2020 et les plus populaires menées à leur terme. Au moins 3 projets seront concrétisés dans chaque canton du département, dont 12 à Tours qui regroupe 4 cantons, 3 à Joué-lès-Tours, 3 sur le territoire de Saint-Avertin / Saint-Pierre-des-Corps…