Tours

ReplayTouraine #9 : Halloween, parking payant, gite romantique… Les 5 infos qu’il ne fallait pas louper en Touraine

On revient aussi sur l’inauguration du Passage du Palais.

Chaque samedi matin avec ReplayTouraine, on revient en images sur les 5 infos à retenir en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce 2 novembre 2019 :

 _________

1 – La peur des débordements d’Halloween

Ce jeudi 31 octobre c’était Halloween en Indre-et-Loire et partout sur la planète. Dans les rues du Vieux-Tours le soir, ambiance bon enfant avec plein de jolis déguisements. A la préfecture c’était tout autre chose : on s’inquiétait tellement de débordements qu’on avait pris plusieurs mesures d’interdictions des produits chimiques, des armes… et de la vente d’alcool en dehors des bars après 17h. Mesure pas vraiment respectée par les supermarchés tandis que des cavistes ont été forcés de fermer plus tôt, de quoi les mettre en colère.

Des CRS avaient aussi été appelés pour sécuriser le Sanitas à Tours, la Rabière à Joué et la Rabaterie à SPDC afin d’éviter des violences comme la nuit d’Halloween 2018 avec une série de feux de voitures à la Rabière. Bilan : 3 interpellations au Sanitas, des jeunes qui avaient pris à partie les forces de l’ordre.

 

2 – La polémique des parkings continue

En cette fin d’année les deux grandes cliniques privées de l’agglo de Tours (Alliance à St-Cyr et Vinci à Chambray) font le choix d’un parking payant. 15 minutes gratuites puis 50 centimes le quart d’heure à l’Alliance, 45 minutes ou 1h gratuites au lieu de 4h pour Chambray. Après le Parti Ouvrier Indépendant ou la CGT c’est le maire chambraisien qui a dénoncé le procédé cette semaine, tandis que le groupe politique proche du PS En Avant Tours réclame une table ronde avec représentants des cliniques, des salariés, des patients ou des élus. Il réclame aussi des parkings gratuits pour les personnels des établissements de santé et leurs familles. A noter que la clinique de l’Alliance envisagerait de passer finalement à 3 quarts d’heure gratuits au lieu d’un.

 

3 – Le départ de la CCI au centre de Tours

Encore une histoire d’argent. Endettée et en proie à une baisse de ses ressources, la Chambre de Commerce et d’Industrie (une institution qui aide les entreprises) va quitter son hôtel particulier de la Rue Jules Favre en décembre pour emménager près de l’école de commerce des Fontaines à Tours-Sud. Elle cherche par ailleurs de nouveaux modes de financement comme la création de formations groupées supplémentaires à proposer aux sociétés.

Les précisions sur 37 degrés.

 

4 – Un centre commercial relooké

Place Jean Jaurès, la Galerie du Palais est officiellement devenue cette semaine le Passage du Palais. Plus qu’un changement de nom, l’endroit a été refaite pendant 6 mois dans l’espoir d’attirer de nouvelles boutiques en plus du supermarché, du cordonnier ou du bazar. On y trouve désormais des prises électriques, le wifi, un point de rendez-vous pour échanger des articles achetés sur ebay ou Le Bon Coin mais aussi un joli plafond lumineux. Les détails ici.

 

5 – Un gite romantique et coquin

Lit rond, baignoire balnéo, accessoires coquins, possibilité de se faire masser par des esthéticiennes, cadre paisible à la campagne… Un couple de Manthelan a choisi de transformer une vieille grange en gite pour couples qui veulent passer une nuit en tête à tête dans un super cadre (moyennant au moins 270€). On vous fait une visite guidée par ici.

 

BONUS – Tours capitale du théâtre d’improvisation

C’est un événement national qui est organisé dans la ville ce week-end. On vous dit tout sur 37 degrés.