Tours

Journée sans voiture à Tours : 21 choses qui vont forcément se passer dimanche

Le centre-ville sera en partie fermé à la circulation.

Depuis le mois d’août, la ville de Tours a décrété que le dernier dimanche du mois devait être consacré aux déplacements à vélo, en roller, à pied ou en trottinette dans le centre-ville. Elle appelle ça Dimanche à Vélo mais Journée sans Voiture ça marche aussi puisque, en gros, cette initiative revient à interdire l’hypercentre aux véhicules motorisés, à l’exception de ceux des riverains. Ce dimanche 27 octobre ce sera la 3e édition. Voici comment ça va probablement se passer…

1 – De la Place de la Victoire à la Cathédrale, de la Place Choiseul à la Place Jean Jaurès, des Halles à la Gare, du Château de Tours à la Rue Marceau… Dans tout ce périmètre interdiction de circuler en voiture ou en moto dès 10h et jusqu’en fin d’après-midi… à moins d’habiter là.

2 – Comme on aura changé d’heure dans la nuit, possible que certaines personnes s’emmêlent un peu les pinceaux : « Madame, monsieur, ne marchez pas au milieu de la route ! » ; « Mais c’est fermé aux voitures aujourd’hui ! » ; « Seulement à partir de 10h, là il n’est que 9h02 ! On a reculé nos montres d’une heure cette nuit… »

3 – Pas de voiture mais sûr que des piétons vont quand même attendre le petit bonhomme vert pour traverser

4 – Comme tous les jours, il y aura au moins un vol de vélo quelque part dans la ville

5 – Qui dit plus de vélos en ville dit plus de risques de dérailler. Et en public, ça la fout toujours un peu mal

6 – On va croiser plein de vélos-cargos, des engins qui peuvent s’avérer très utiles pour transporter des courses. Le Collectif Cycliste 37 proposera des tests gratuits de 14h à 18h Place Anatole France

7 – Tout fiers de leur super idée écolo, les élus vont encore parader en centre-ville et publier des selfies trop sexy sur leur page Internet

8 – Sur les réseaux sociaux, les pro-voitures vont encore râler alors qu’en vrai ils n’avaient pas prévu de sortir ce dimanche, juste de passer leur journée au chaud devant un vieil épisode de Navarro. Mais pour le principe, faut râler

9 – A 15h vous pourrez participer à une balade d’une heure en vélo cargo ou traditionnel au départ de la Place Anatole France

10 – A 16h, chacun amène son goûter à partager là-encore Place Anatole France (normalement il fera beau)

11 – Les coursiers Uber, Stuart et Deliveroo ne verront pas vraiment la différence avec une journée habituelle : ils vont encore pédaler à fond pour livrer en temps et en heure burgers et sushis

12 – La qualité de l’air ne va pas s’améliorer d’un coup. Qu’on se le dise : ce n’est pas l’interdiction des voitures une journée dans une zone de quelques kilomètres carrés qui va éradiquer les particules fines du centre-ville

13 – Des personnes invitées à déjeuner chez leurs beaux-parents résidant dans le périmètre vont maugréer car elles devront marcher 450m afin de rejoindre le lieu du gueuleton

14 – Des néo-cyclistes qui n’ont pas l’habitude de pédaler vont transpirer

15 – Des cyclistes agacés toute l’année par les voitures garées en double-file vont se balader avec un grand sourire niais trahissant leur côté revanchard

16 – On va avoir droit à un concert de petites sonnettes en remplacement des klaxons habituels

17 – Personne n’aura besoin de faire un créneau pour se garer

18 – Les jeunes enfants pourront sortir leurs plus belles coudières et genouillères

19 – Les agents de sécurité postés à l’entrée de la zone barrée vont expliquer 20 fois par heure la mesure aux personnes qui ne sont toujours pas au courant

20 – Les fans d’hoverboard en profiteront pour faire trois fois le tour du quartier

21 – Une fois le périmètre levé, les voitures vont reprendre toute la place en un clin d’œil comme s’il ne s’était jamais rien passé et ce jusqu’au 24 novembre, date du prochain Dimanche à Vélo.