Tours

ReplayTouraine #7 : parking payant, maternité en sursis, basketteurs en folie : les infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine

On revient aussi sur deux mouvements sociaux marquants.

Chaque samedi, le ReplayTouraine revient sur les actualités marquantes des derniers jours en Indre-et-Loire... Voici l’édition de ce 19 octobre :

 

1 - Le parking de la discorde

 

Depuis plusieurs semaines, la direction de la clinique NCT+ ou Clinique de l’Alliance de Saint-Cyr-sur-Loire est pointée du doigt pour sa décision d’avoir rendu le parking payant à raison de 50 centimes le quart d’heure après seulement 15 minutes gratuites. Des usagers se sont offusqués sur les réseaux sociaux, le Parti Ouvrier a lancé une pétition transmise notamment à la préfecture, des médecins se sont à leur tour inquiétés de la décision et ce vendredi c’est l’UFC Que Choisir d’Indre-et-Loire qui en a remis une couche en demandant à l’établissement de revenir sur sa décision. Pour l’instant, toujours aucune réaction des dirigeants. Mais de plus en plus de stationnements anarchiques autour des locaux pour tenter de contourner la mesure. Les parkings des magasins des alentours sont notamment très sollicités.

 

2 - Quel avenir pour la maternité de Chinon ?

Dans un long rapport publié cette semaine, la Chambre Régionale des Comptes du Centre-Val de Loire a estime que l’hôpital du Chinonais pouvait faire de nets efforts de gestion en évoquant par exemple le manque de rentabilité de sa maternité qui malgré son label Ami des Bébés réalise deux fois moins d’accouchements que ce qu’il faudrait pour éviter les pertes financières. L’institution préconise de la fermer pour la transformer en centre de périnatalité et que les naissances aient lieu à Tours. Les élus locaux et la direction de l’hôpital ont immédiatement répondu en disant qu’il n’en était pas question.

 

3 - Des pompiers tourangeaux à Paris

Mardi 15, des pompiers de toute la France se sont rassemblés pour faire part de leur mal-être. Appelés à la grève depuis début juillet, ils réclament des créations de postes et plus de moyens pour assurer leurs missions mais aussi une refonte de leur prime de feu en réelle prime de risques. 80 Tourangeaux (pompiers et personnels de santé) se sont rendus dans la capitale pour participer à ce cortège qui s’est achevé par des incidents (interpellations et usage de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre). Par ailleurs dans la foulée, la CFTC du SDIS37 a demandé aux pompiers qui souhaitent poursuivre le mouvement de refuser les actes administratifs, et donc de se concentrer sur les opérations  de secours.

 

4 - Mouvement symbolique chez Michelin

6 ans presque jour pour jour après l’annonce de 700 suppressions de postes à Joué-lès-Tours, quelques dizaines de salariés de Michelin ont débrayé jeudi pour dénoncer la fermeture du site de La Roche-sur-Yon avec plus de 600 suppressions de postes. Certains employés tourangeaux qui avaient été envoyés en Vendée après le premier plan social se retrouvent à nouveau concernés. Les syndicats estiment que vu les profits de l’entreprise cette fermeture d’usine n’est pas justifiée.

 

5 - La grande forme des basketteurs tourangeaux

Même si il s’est fait peur en fin de match, l’UTBM a réussi à sortir Poitiers de la Coupe de France de basket mardi soir à Monconseil. Club de Nationale 1, la 3e division, l’UTBM a donc éliminé une formation de Pro B - la 2e division - avec 13 points d’écart (83-70). Au prochain tout rn 16e de finale il recevra soit Nantes (Pro B) soit Chalon-sur-Saône qui joue en Elite. Ce sera pendant la 1ère semaine du mois de novembre.

 

Bonus - La sportive à suivre

Une ado Tourangelle est qualifiée pour les championnats du monde de MMA, et on vous raconte son histoire sur 37 degrés.