Tours

[En vitrine] Le retour d’un pâtissier bien connu à Tours

Du quartier Giraudeau à la Rue Marceau.

Vêtements, déco, chaussures, produits irlandais, boîte de nuit… On trouve beaucoup de choses Rue Marceau, mais pas souvent à manger (citons tout de même le chouette restaurant Les Gens Heureux). Depuis début octobre, il est possible de craquer pour une sucrerie en descendant la rue sur son côte droit, en direction du commissariat. Les Délicieuses Tourangelles vient d’ouvrir… avec à leur tête un homme qui a déjà fait ses armes ailleurs dans la ville.

Fils de commerçants et pâtissier depuis le début de sa vie adulte, Patrick Vauge s’était retiré des laboratoires il y a deux ans après avoir vendu La Coquinière Rue Giraudeau : « J’ai tenu la boutique dès 1990 » rappelle l’homme de 59 ans.

Entre ces deux aventures professionnelles, il a entrepris de retaper de fond en comble une maison en centre-ville de Tours pour la revendre. Et le revoilà dans une toute petite boutique, un « dessert shop » lit-on sur la page Facebook. Patrick Vauge travaille sur place, du mardi au samedi : « J’aime que les clients puissent voir ce que je fais. » Pour ça il a fallu réaménager complètement cette ancienne échoppe de vêtements pour y installer fours et frigos.

Dans la vitrine, 4 produits : des macarons, des babas au rhum, quelques chocolats et le Délicieux, une spécialité à la meringue et à la crème fouettée. Les parfums ? On ne peut plus classiques (café, fruits rouges, Nutella, mangue, noisette, speculoos…). Le prix ? Moins de 2€.

Météo locale

Recherche

NOUVEAU...

BIENTÔT...

SPORT...

MIAM DU FUTUR...