Tours

ReplayTouraine #6 : Une fontaine toute rouge, un jardin sur le toit… L’info tourangelle résumée en 5 images

On parle aussi de l’ex usine Sandvik de Fondettes et des élections municipales.

Chaque samedi, ReplayTouraine c’est un résumé illustré des infos les plus importantes de la semaine en Indre-et-Loire. Voici l’édition du 12 octobre 2019 :

 -----------------

1 – Une fontaine de Jean Jaurès vire au rouge

Lundi soir peu après 18h, des activistes membres du mouvement Extinction Rébellion se sont retrouvés devant l’Hôtel de Ville de Tours pour un happening : ils ont versé un colorant rouge dans l’une des fontaines de la place por symboliser la pollution des océans et l’extinction massive de la biodiversité. Cette manifestation avait lieu dans le cadre d’un mouvement mondiale de désobéissance civile initié par Extinction Rébellion. Sans chef ni porte-parole, ce mouvement essaie d’encourager les dirigeants à prendre des actions plus fortes en faveur de l’environnement via des actions coup de poing revendiquées comme non violentes. A Paris, la Place du Châtelet a notamment été bloquée et le centre commercial Italie 2 occupé par des militants. A Tours, il s’agissait de la 2e action de l’année après une marche funèbre au moment des soldes d’été.

 

2 – L’étiquette LREM pour Benoist Pierre

Quand on se lance dans une campagne électorale, c’est souvent utile de bénéficier du soutien d’un parti. A Tours, deux hommes s’affrontaient pour obtenir le droit d’afficher le logo de La République En Marche sur leurs affiches : le maire en place Christophe Bouchet qui n’a pas sa carte mais qui soutient globalement la politique du président et le militant encarté Benoist Pierre qui a le soutien de tout l’appareil local du mouvement présidentiel, dont le député Philippe Chalumeau. L’état-major d’LREM a mis très longtemps à faire connaître sa décision. Attendue en juillet puis en septembre elle est tombée cette semaine : c’est Benoist Pierre qui gagne. Et ça n’a pas plu à Christophe Bouchet.

Notre analyse complète sur 37 degrés.

 

3 – Des légumes au dernier étage

A Tours Nord, on a inauguré cette semaine un immeuble d’habitation présenté comme unique en France. Aux Jardins Perchés on a installé des serres et de quoi planter des légumes sur le toit. La production sera en priorité vendue aux habitants, qui auront d’ailleurs eux-mêmes la possibilité de cultiver un peu. Le projet monté par Tours Habitat se fait en partenariat avec le lycée agricole de Fondettes. 76 appartements composent ce bâtiment.

Notre reportage complet à lire dans cet article.

 

4 – Des villes de plus en plus fleuries

De nombreuses récompenses cette semaine en Indre-et-Loire ! La Riche a reçu une deuxième fleur pour la qualité de ses aménagements paysagers, Joué-lès-Tours (photo) a reçu une 4e fleur espérée depuis 26 ans. Et enfin, encore mieux, Chédigny a décroché la Fleur d’Or qui ne revient qu’à 9 communes chaque année dans toute la France. C’est le prix le plus prestigieux pour la qualité de massifs d’une municipalité. Saint-Cyr-sur-Loire l’a aussi reçue en 2017 et Tours en 2014. Le label est valable pour 6 ans.

 

5 – Le site Sandvik va reprendre vie

Il y a un an, l’usine de Fondettes annonçait la délocalisation de sa production et le licenciement de 161 personnes. Finalement, ses locaux seront repris par une entreprise industrielle actuellement installée à Neuillé-Pont-Pierre. Elle devrait emménager début 2020. Demoussis fait actuellement travailler une trentaine de personnes et œuvre pour le secteur du ferroviaire ou de l’horticulture via la fabrication de machines.

 

BONUS – Une entreprise qui dé-colle

Vous connaissez sans doute les colles Cléopâtre. Encore plus si vos enfants sont adeptes du Slime. L’entreprise qui les fabrique est basée à Ballan-Miré. On l’a visitée, et notre reportage est à découvrir sur 37 degrés.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...